Pourquoi il ne fallait pas rater la soirée Christian Louboutin x Antidote

Article publié le 22 janvier 2020

Texte : Maxime Retailleau. Photos © Julien Bernard.
En couverture, de gauche à droite : Violet Chachki, Christian Louboutin, Igor Dewe.

Christian Louboutin a célébré le lancement de sa nouvelle sneaker Happy Rui au côté d’Antidote lors d’une soirée organisée au Palace, à Paris, avec Boston Bun et Louisahhh aux platines. Retrouvez toutes les photos de l’événement.

Vendredi 17 janvier peu avant minuit, la soirée Christian Louboutin x Antidote annoncée sur un large néon rouge à l’entrée du Palace – l’un des clubs les plus mythiques de la capitale – ouvre ses portes alors que le producteur et DJ Boston Bun joue son premier track. Rapidement, la piste de danse se remplit et génère une Friday Night Fever faisant résonner l’histoire de ce Studio 54 à la française, dont la légende forgée à partir de la fin des années 1970 a traversé les décennies.
Réouvert il y a près de deux ans, le lieu a été customisé pour l’occasion : la moquette est recouverte des logos fluorescents de Christian Louboutin et d’Antidote, un couloir de fil argentés longe un mur de la salle, et une barre de pole dance trône au centre d’une dizaine de Happy Rui lévitant autour de sofas à la structure arrondie. Modèle phare de la collection homme printemps-été 2020 de Louboutin, cette nouvelle sneaker s’inspire des baskets arborées sur les courts de tennis dans les années 70, qu’elle réinterprète avec une semelle extérieure en caoutchouc inédite.

Ami et Aya Suzuki.
On la retrouve ce soir aux pieds de nombreuses personnalités, dont les acteurs Shaïn Boumedine (premier rôle de Mektoub My Love) et Samy Seghir, le mannequin James Turlington ou encore les DJs Brice et Régis Abby, venus célébrer leur sortie tout comme Violet Chachki, Lisa Bouteldja, Isamaya Ffrench, l’actrice Karidja Touré, l’artiste Cocovan, le chanteur italien Irama et l’influenceur Christopher McCrory – pour ne citer qu’eux. Tous font virevolter leurs semelles rouges en rythme tandis que la tête d’affiche de la soirée, Louisahhh, s’est emparée des CDJ pour faire vibrer la salle avec un mix techno frénétique.

Le nouveau modèle Happy Rui de Christian Louboutin.
Alors que la soirée bat son plein, Christian Louboutin crée l’événement en se joignant aux centaines d’invités présents, prenant volontiers la pose à leur côté, tandis que les sollicitations ne tarissent pas. C’est que le créateur a aujourd’hui atteint un statut culte, au point qu’une exposition entièrement dédiée à son univers ouvrira dans un mois, le 25 février prochain, au sein du Palais de la Porte Dorée, à Paris. L’occasion de retrouver ses nombreuses créations (le chausseur parisien a créé ses premiers souliers, dont le répertoire de formes était inspiré par l’architecture de cet édifice, dès ses douze ans), ou d’y découvrir des projets inédits menés en collaboration avec David Lynch, la chorégraphe Blanca Li, ou encore le plasticien pakistanais Imran Qureshi.

À gauche : Romain Wygas. À droite : Lous and The Yakuza.

De gauche à droite : Ulysse Josselin, Yann Weber, Nikita Radelet, Maxime Retailleau.

À gauche : Irama. À droite : Stefano Pilati.

À gauche : Isamaya Ffrench.

De gauche à droite : Victor Juul, Isamaya Ffrench, Romain Kremer, Julius Juul.

Les plus lus

H&M Innovation Metaverse Design Story, une collection inspirée par le métavers

La marque suédoise dévoile aujourd’hui sa collection H&M Innovation Metaverse Design Story, mettant en lumière des techniques et matériaux innovants, développés grâce aux nouvelles technologies et à des processus de production plus responsables. Pour ce huitième drop depuis le lancement de la série de collections H&M Innovation Stories, en avril 2021, ses créateur·rice·s opèrent cette fois-ci une collision entre esthétique cyberpunk et imprimés représentant la nature, via des images satellites de la planète Terre ou de cellules observées au microscope.

Lire la suite

La nouvelle collection 8 Moncler Palm Angels racontée par le designer Francesco Ragazzi

Pour sa nouvelle collection pour la maison Moncler, le designer milanais et fondateur du label Palm Angels, Francesco Ragazzi, continue de puiser son inspiration dans sa fascination pour la culture américaine. Lui-même directeur artistique de Moncler jusqu’en 2019, il se tourne cette saison vers le Miami hédoniste des années 90 pour lui faire rencontrer le lifestyle et l’artisanat italiens. Une collection qui prend forme à travers des pièces mêlant le vestiaire sportif américain à celui de la maison spécialiste de la doudoune, tout en s’accompagnant d’une collaboration avec le chausseur Tod’s.

Lire la suite

À découvrir : la collection 7 Moncler FRGMT, entre technicité et streetwear

Issue du nouveau numéro d’Antidote, dont le thème est « Care », cette série mode signée par le photographe Anthony Arquier met en scène les pièces issues de la collaboration entre la maison Moncler et le label Fragment, du designer japonais Hiroshi Fujiwara, pour l’automne-hiver 2022/2023.

Lire la suite

L’horloger Jaeger-LeCoultre collabore avec le typographe star Alex Trochut dans le cadre de son projet de dialogues artistiques « Made of Makers »

Dans le cadre de son programme « Made of Makers », initié cette année, l’horloger a fait appel aux talents du graphiste catalan Alex Trochut. Célèbre pour son approche expérimentale de la typographie et créateur de textes-images, ce dernier a conçu un alphabet Art Déco pour la maison suisse qui vient compléter l’offre de personnalisation de la montre Reverso, modèle emblématique de Jaeger-LeCoultre dont le boîtier pivote et sur lequel il est possible de graver ses initiales.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.