Pourquoi les frontières nous concernent-elles tous ?

Article publié le 23 février 2017

Texte : Yann Weber
Photo : Olgaç Bozalp pour Magazine Antidote : Borders été 2017

Pour son numéro été 2017, Antidote a choisi d’explorer le thème politique et essentiel des frontières. Dans son édito « Horizon 2017 », Yann Weber, directeur de la rédaction, raconte Borders, son photographe Olgaç Bozalp, son contenu et les contributeurs qui ont participé à sa réalisation.

Parler des frontières pour mieux les abolir. Voilà le dessein de ce nouveau numéro d’Antidote : Borders. Un magazine plus engagé que les précédents, parce que la presse mode ne peut plus se prétendre hermétique au monde qui l’entoure, à ses bouleversements politiques et aux événements qui menacent son intégrité. L’investiture de Trump, la crise des migrants ou le débat autour de la laïcité sont autant de rappels qu’il est de notre devoir commun de promouvoir et d’œuvrer en faveur d’une paix universelle. Au détriment des oppresseurs, des dictateurs, des manipulateurs, ensemble et solidaires. Quels que soient la couleur, le sexe ou la religion de chacun.

Il n’y a pas de frontière que l’on puisse imposer au temps. Et l’Histoire s’est toujours bien chargée de nous le rappeler, du mur de Berlin à l’arrivée d’Internet, ce territoire transnational générateur de connexions. Car les échanges et les mélanges sont d’extraordinaires vecteurs d’enrichissement. D’abord au niveau culturel. Telle est la solution à l’intolérance et le remède à toute forme de discrimination.

Apprendre à connaître l’autre pour mieux vivre ensemble. C’est précisément ce pour quoi milite la collection de clichés d’Olgaç Bozalp, photographe turc basé à Londres à qui a été confiée la réalisation de ce nouveau numéro d’Antidote ; un diaporama de visages, de paysages et d’identités différents, au-delà des stéréotypes mortifères. Ceux qu’il photographie ici sont étudiant au Cap, mannequin à Londres, chauffeur à Istanbul, réfugié à Beyrouth, actrice à Paris ou amants à Téhéran. Un casting comme un parti-pris, l’envie de montrer autre chose. La réalité, peut-être.

Elle est parfois sublime, parfois douloureuse, surtout individuelle. On le comprend à travers les témoignages d’Hamadou Fréderic Baldé, métis « born in translation », Vikken, DJ et performeur transgenre, Regina Demina, artiste élevée en banlieue, ou encore Abdellah Taïa, écrivain marocain homosexuel. Des récits personnels et intimes qui bousculent et défient les normes en vigueur.

Pour une conception du monde non plus binaire mais multiple où toute séparation ne serait que prétexte au rassemblement, où toute limite n’indiquerait que l’existence d’un domaine à explorer et où toute porte ne marquerait que le seuil d’un avenir meilleur. Il se profile déjà, à l’horizon.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.