PNL lance sa marque et dévoile l’adresse d’une boutique éphémère parisienne

Article publié le 22 mai 2019

Share :

Photo : PNL.
22/05/2019

Baptisé « Que la famille », le label présentera sa première collection ce week-end.

Après avoir lancé des filtres sur Snapchat et Instagram en réalité augmentée pour permettre à leurs fans de revêtir les lunettes de soleil qu’ils arborent sur la pochette de leur nouvel album Deux Frères, sorti le 5 avril dernier, Ademo et N.O.S du duo PNL continuent d’étendre leur univers. Ce week-end, les deux rappeurs originaires de la cité des Tarterêts au sud de Paris ont en effet annoncé que la première collection de leur nouveau label de vêtements, baptisé « Que la famille », sera dévoilée dans une boutique éphémère, installée dans les locaux de la galerie Dominique Fiat, au 16, rue des Coutures-Saint-Gervais, dans le 3ème arrondissement de Paris.

Le 13 mai dernier, c’est par le biais d’un visuel mystérieux mettant en scène le dessin d’un cœur, leur emblème, disposé à côté de l’inscription de deux températures que PNL a semé le premier indice d’une collection de vêtements à venir. Posté sur les comptes Twitter et Instagram du duo, ce dernier accompagnait la création de deux autres comptes « Que la famille » et invitait, dans sa légende, les fans des rappeurs à se rendre sur un site éponyme sur lequel était alors demandés noms, prénoms et adresses postales. Ainsi, ce mardi 21 mai, certains d’entre eux ont pu découvrir dans leur boîte aux lettres un message les invitant à se rendre dans le pop-up store parisien, qui sera ouvert samedi 25 et dimanche 26 mai, de 10h à 22h.

Photo : Que la famille.

Nommé « Que la famille » en référence au titre de leur premier EP sorti en 2015, le label de PNL n’a pas encore diffusé le contenu de ce premier drop sobrement intitulé « Collection N°1 ». Mais à en voir le premier visuel repris sur l’invitation, il semblerait que le motif du coeur, récurrent depuis les débuts de PNL, soit la ligne directrice de cette mystérieuse ligne de vêtements. Flanqué dans le dos d’une veste noire et blanche – réalisée par le label Off-White de Virgil Abloh – que portait N.O.S dans le clip du single « Au DD » dévoilé le 22 mars dernier, il apparaît également sur la pochette du nouvel album des deux frères et semble parfaitement adapté pour incarner le logo de ce nouveau label dont le nom évoque les mêmes valeurs fraternelles.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sinéad Burke : « On doit être à la table des décisions »

Activiste et écrivaine irlandaise de 1,05 mètre passionnée de mode et de design, Sinéad Burke milite en faveur d’un monde plus inclusif qui s’adapterait aux besoins de chacun·e. À travers cet entretien, elle revient sur l’importance d’offrir une voix à ceux·celles qui ne sont pas entendu·e·s dans l’espace public, explique pourquoi il est impératif d’intégrer les personnes issues des minorités à la table des décisions et raconte pourquoi sa petite taille fait sa force.

L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Statements

L’identité d’Antidote, sur laquelle je me suis longtemps interrogé, s’est dessinée en filigrane ces 10 dernières années à travers ce grand rhizome de personnalités variées qui s’étire à l’horizontale de page en page, où les normes excluantes qui ont longtemps caractérisé le monde de la mode s’effacent pour laisser place à une vision inclusive et ouverte, au sein de laquelle les stigmates disparaissent.

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : les looks de Richard Gallo reconstitués en exclusivité pour Antidote

Publiée dans le numéro printemps-été 2020 d’Antidote, cette fashion story dédiée à Richard Gallo mêle pièces d’archives issues de son vestiaire et looks reconstitués à partir de photographies, arborés par Tyrone Dylan.

lire la suite

> voir tout

Mode

Jusqu’au 3 juillet, la galerie UTA Artist Space explore l’identité noire avec l’exposition digitale « Renaissance: Noir »