Fendi Magazine Antidote

Série mode : la collection survivaliste de Fendi vue par Davit Giorgadze

Photos : Davit Giorgadze. Modèle : Linda Helena. Stylisme : Erik Raynal. Casting : Bert Martirosyan. Coiffure : Chiao Chenet. Maquillage : Masae Ito.

Cette série mode est extraite d’Antidote magazine : SURVIVAL printemps-été 2019.

Issue de notre numéro SURVIVAL shooté par Davit Giorgadze, cette série mode met en scène la collection sous influence fifties de Fendi pour l’été 2019. 

Cette saison, Fendi se tourne vers le streetwear devenu ubiquitaire et retranscrit, avec cette collection, son objectif de toucher une clientèle jeune déjà incarné l’année dernière par sa collaboration avec Fila, label phare des nineties. Ainsi, l’allure est sportive, soulignée par des shorts de cyclistes et des brassières en matière technique élastique, habillés des mêmes lignes racées qui parcourent la surface des escarpins. It-bag mythique créé par Silvia Venturini en 1997, le sac Baguette, qui se vend comme des petits pains sur les sites de vente en ligne d’accessoires vintage, profite du revival des années 90 pour s’adapter au style d’aujourd’hui. Doté de deux bandoulières de longueur différente, il migre comme une banane autour de la taille ou sur la poitrine pour séduire les millennials.

À gauche : sac baguette, Fendi.

À droite : veste, pull, cycliste, chaussures et ceinture, Fendi.

Cette saison, Fendi se tourne vers le streetwear devenu ubiquitaire et retranscrit, avec cette collection, son objectif de toucher une clientèle jeune déjà incarné l’année dernière par sa collaboration avec Fila, label phare des nineties. Ainsi, l’allure est sportive, soulignée par des shorts de cyclistes et des brassières en matière technique élastique, habillés des mêmes lignes racées qui parcourent la surface des escarpins. It-bag mythique créé par Silvia Venturini en 1997, le sac Baguette, qui se vend comme des petits pains sur les sites de vente en ligne d’accessoires vintage, profite du revival des années 90 pour s’adapter au style d’aujourd’hui. Doté de deux bandoulières de longueur différente, il migre comme une banane autour de la taille ou sur la poitrine pour séduire les millennials.

Sac baguette, Fendi.

Veste, pull, cycliste, chaussures et ceinture, Fendi.

Pour son avant-dernière collection dessinée pour la maison romaine avant son décès le 19 février dernier, Karl Lagerfeld proposait une mode utilitaire, composée de vêtements luxueux mais fonctionnels, destinée à habiller une femme pressée. Gigantesques et parfois zippées, les poches sont omniprésentes sur les blouses, vestes de tailleurs ou pantalons cargo. Plus petites, elles prolifèrent aussi sur les ceintures, sacs à main et vestes en PVC transparent estampillées des mots « phone », « coins » et « other », qui indiquent ce qu’elles sont censées contenir. Longs ou courts, les bombers sont portés les manches retroussées et se déclinent en jean, en cuir, ou en fourrure, des matières parfois perforées pour laisser l’air passer. Crayon en cuir embossé du logo au double F ou plissées mais toujours de longueur midi, les jupes convoquent quant à elle une esthétique fifties qu’évoquent également les lunettes de soleil à pois, aux formes effilées.

À gauche : top, jupe et ceintures, Fendi.

À droite : sac baguette, Fendi.

Pour son avant-dernière collection dessinée pour la maison romaine avant son décès le 19 février dernier, Karl Lagerfeld proposait une mode utilitaire, composée de vêtements luxueux mais fonctionnels, destinée à habiller une femme pressée. Gigantesques et parfois zippées, les poches sont omniprésentes sur les blouses, vestes de tailleurs ou pantalons cargo. Plus petites, elles prolifèrent aussi sur les ceintures, sacs à main et vestes en PVC transparent estampillées des mots « phone », « coins » et « other », qui indiquent ce qu’elles sont censées contenir. Longs ou courts, les bombers sont portés les manches retroussées et se déclinent en jean, en cuir, ou en fourrure, des matières parfois perforées pour laisser l’air passer. Crayon en cuir embossé du logo au double F ou plissées mais toujours de longueur midi, les jupes convoquent quant à elle une esthétique fifties qu’évoquent également les lunettes de soleil à pois, aux formes effilées.

Top, jupe et ceintures, Fendi.

Sac baguette, Fendi.

À gauche : sac baguette, Fendi.

À droite : pull, Fendi.

Sac baguette, Fendi.

Pull, Fendi.

À gauche : veste, jupe, chaussures et ceintures, Fendi.

À droite : sac baguette, Fendi.

Veste, jupe, chaussures et ceintures, Fendi.

Sac baguette, Fendi.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]