Série mode : Margaret Howell vu par Antidote

Article publié le 21 mai 2015

Photographe : Maxime Vigato – Styliste : Pauline Collet

Incontournable en Angleterre et au Japon, la très anglaise Margaret Howell ouvre sa deuxième boutique dans le Haut-Marais, au 37 rue Debelleyme. Dans cet espace de 80m2 sont proposées ses collections homme, femme et MHL (ligne « workwear » mixte), ainsi qu’une sélection d’objets pour la maison et meubles “vintage”, des rééditions avec une forte identité, parfaite illustration du design moderne britannique classique.

Un texte de Sophie Rosemont

Photographe : Maxime Vigato – Mannequin : Carl Hjelm Sandqvist – Styliste : Pauline Collet
Assistant photographe : Bruno Claire

LE STYLE
D’une élégance sobre et délicate, les vêtements de Margaret Howell sont reconnus pour la pureté de leur ligne, la minutie des détails et leur coupe irréprochable. Chaque saison la créatrice revisite ses classiques, dans un style chic, et donne naissance à des incontournables. Les collections raffinées de Margaret Howell dégagent une fraîcheur moderne empreinte de décontraction.

LA MARQUE
Fondée à Londres en 1970, Margaret Howell est passée rapidement du statut de petit atelier produisant des chemises à celui d’entreprise internationale avec plus d’une centaine de points de vente à travers le monde, notamment au Japon.

LA BOUTIQUE
Signé par William Russell et Pentagram Architects, l’intérieur est inspiré de la boutique phare de Margaret Howell à Londres sur Wigmore Street, créée par Russell en 2002. La conception de Russell vise à recréer l’expérience du client dans toutes les boutiques de l’enseigne où qu’elle soit. Pour optimiser la visibilité, la boutique a été pensée telle une galerie, un portant ininterrompu longera les murs, les accessoires et les petits produits en cuir seront étalés sur des étagères signées Vitsoe.

www.margarethowell.fr

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

lire la suite

> voir tout

Mode

La maison Balenciaga dévoilera sa collection automne-hiver 2020/2021 le 6 décembre via un jeu vidéo futuriste conçu spécialement pour l’occasion, baptisé « Afterworld: The Age of Tomorrow »

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.