Pré-commandez le nouveau numéro printemps-été 2023 d’Antidote

Article publié le 4 avril 2023

Le nouveau numéro printemps-été 2023 d’Antidote est maintenant disponible en pré-commande.

Sommaire :

ET JULIA FOX CRÉA JULIA FOX
Après ses débuts au cinéma dans le film Uncut Gems des frères Safdie, sorti fin 2019 aux États-Unis, Julia Fox a gravi une nouvelle marche sur l’échelle de la célébrité suite à sa courte relation avec Ye, notamment lors de leur passage très remarqué à la Fashion Week de Paris haute couture en janvier 2022. Alors qu’elle s’apprête à publier son autobiographie, elle revient dans cet entretien sur ses multiples métamorphoses, sur les œuvres d’art mettant en scène sa propre mort qu’elle a créées et exposées avant de devenir mondialement célèbre, et sur le pouvoir que lui octroie son statut de sex symbol. 
PLUS JAMAIS LE MÊME
Hamza, qui apparaît ici pour la toute première fois en couverture d’un magazine physique, revient dans cet entretien sur l’évolution de sa carrière jusqu’à son dernier album, Sincèrement, qui a réalisé le meilleur démarrage de l’année 2023 en France, au moment de sa sortie. Au cours de cette interview, l’autoproclamé « Sauce God » se livre également sur son attrait pour « la musique de lover » et sa vie de trentenaire marié, très proche de sa famille, qui contraste avec les innombrables envolées égotripiques rassemblées dans son œuvre. 
PURE HONEY
Honey Dijon s’est imposée ces dernières années comme l’une des DJs les plus courues de la planète, que toutes les marques s’arrachent lorsqu’elles organisent une soirée. Également productrice de musiques électroniques, elle a sorti son deuxième album Black Girl Magic fin 2022 : une ode à la communauté queer, qu’elle célèbre et soutien jour et nuit. Elle revient dans cet entretien sur l’importance de raconter son propre récit et de vivre selon ses propres normes, tout en évoquant également ses pratiques sexuelles favorites. 
S’AIMER SANS MAL
Devenue l’une des chanteuses francophones les plus écoutées, suivies et admirées, avec deux albums à son actif (Brol, sorti en 2018, et Nonante-Cinq, dévoilé en 2021, qui fait référence à son année de naissance), Angèle évoque ici les revers de la célébrité et son rapport complexe aux réseaux sociaux. Elle retrace également l’évolution de son engagement en faveur du féminisme, insiste sur la dimension cathartique de sa musique et se remémore la violence de son coming out, brutalement imposé par les médias. 
UN FLOW DE FOUX
Originaire du quartier londonien de Newham, dans l’est de la capitale britannique, le rappeur Lancey Foux sortait il y a quelques mois son septième album, Life in Hell, où transparaît son goût pour l’expérimentation et ses influences punk-rock. Soutenu par Skepta et Playboi Carti – auquel il est parfois comparé –, et courtisé par le monde de la mode, il se confie dans cet entretien sur son arrestation avant son premier concert, à 18 ans, sur son goût pour le freestyle et le do it yourself, et sur l’importance que joue la solitude dans son processus de création.
LA NATURE QUI SE DÉFEND
Connue pour les vidéos Youtube virales où elle déclame des textes engagés envers la planète, son éloquence lors des débats télévisés et son compte Instagram @graine_de_possible, où elle relate ses multiples combats, l’activiste française Camille Étienne s’est imposée comme l’un des nouveaux fers de lance de l’écologie. À travers cet entretien, elle raconte comment elle lutte contre l’exploitation minière des fonds marins et le projet de construction du plus long oléoduc chauffé au monde, et revient sur la sortie prochaine de son premier livre, Pour un soulèvement écologique – Sortir de notre impuissance collective, prévue pour le mois de mai.
PRÊTE À RAYONNER
Signée à 17 ans chez Polydor, la chanteuse et songwriteuse Raye a enchaîné les hits durant sept ans sans pour autant être autorisée à sortir d’album, avant de déplorer cette situation sur les réseaux sociaux, d’être libérée de son contrat et de pouvoir enfin sortir son premier disque, My 21st Century Blues, de manière indépendante, en début d’année. Dans cette interview, elle évoque cette décision radicale mais libératrice, raconte comment elle a triomphé de ses addictions et explique pourquoi elle a décidé de dédier tout un morceau à l’écologie.
LA MODE CIRCULAIRE : MIRAGE OU SOLUTION ?
Pointée du doigt pour son importante contribution à la pollution émise dans le monde, l’industrie de la mode semble régulièrement tiraillée entre la prise de conscience croissante de son impact écologique et son insatiable envie de croître économiquement. Alors que les consommateur·rice·s, aujourd’hui plus éclairé·e·s quant à l’impact des vêtements sur l’environnement, poussent les marques de mode à se remettre en question pour améliorer leurs pratiques, et qu’une loi leur interdit désormais de détruire leurs invendus, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à intégrer la circularité dans leur business model.
GODES ET SUCETTES
Après avoir grandi à Jérusalem au sein d’une famille juive orthodoxe et d’une communauté très conservatrice, l’Israélienne Tut Ravia s’est tournée vers la peinture pour exprimer ses désirs et explorer ses fantasmes. En résulte des œuvres naturalistes et réalistes, dépeignant des actes sexuels, des corps nus et des sextoys sans aucun tabou, faisant de ses toiles des vecteurs de liberté.
HOME IS EVERYWHERE
Du Népal à Oman en passant par l’Iran et la Corée du Sud, le photographe turc Olgaç Bozalp a parcouru le globe, et notamment le Moyen-Orient, pour nourrir une œuvre riche et protéiforme. Ce portfolio rassemble un florilège de clichés qui traduisent son goût pour l’exploration, tant géographique qu’esthétique, de ses mises en scènes métaphoriques de la notion de migration à celles de son père, Hüseyin Bozalp, en passant par ses photos de mode, inclusives bien avant que cette notion ne devienne une injonction.
FETISH NERD
Moyo détient une impressionnante collection de magazines et livres fétichistes vintage, principalement japonais, qui explorent tous types de fantasmes, de l’ero-guro au shaving en passant par le BDSM ou encore la tératophilie. Il revient ici sur la genèse et le développement de son trésor personnel, sur son seul et unique voyage au Japon – d’où il a ramené 80 kilos de papier glacé –, et sur sa rencontre improbable avec Kanye West, qui lui a fait une offre qu’il ne pouvait pas refuser. 
DE SANG ET DE FER
Fondateur de l’association AIDES, Daniel Defert est décédé le 7 février 2023, après avoir initié des modes d’engagement pionniers, qui ont inspiré plusieurs générations de militant·e·s. « C’était notre pape à nous, le big bang des associations communautaires », estime ainsi Bruno Spire, chercheur sur le VIH et président de AIDES durant huit ans. 
FOLIE DOUCE
Aujourd’hui installé dans un atelier au sein de l’incubateur et centre d’exposition Poush, en banlieue parisienne, après une carrière dans la danse et le théâtre, l’artiste français John Fou couche ses émotions, ses tourments et ses questionnements sur de grandes feuilles de papier à travers des compositions tantôt joyeuses, oniriques, ésotériques ou inquiétantes. Chargées de connotations sexuelles et spirituelles, et principalement réalisées à l’aide de traits de crayons de couleurs inlassablement répétés, ses œuvres s’inscrivent dans le prolongement de l’art pariétal, des toiles des néo-primitivistes russes, ou encore de celles des maîtres de l’art naïf.
SUMOS CUM LAUDE
Durant plusieurs semaines, le photographe Ruggiero Cafagna s’est plongé dans le quotidien de lycéens japonais pratiquant le sumo, au sein d’une école située au pied du mont Fuji. Frappé par le dévouement personnel qu’exige cette activité physique, que ses adeptes érigent au rang de mode de vie, l’artiste italien en a tiré une série photo délicate et poétique, à la croisée du documentaire, du portrait, du paysage et de la nature morte.
NÉO ERO GURO
Né à Séoul, en 1985, l’artiste Lee Yunsung réinvente certaines des grandes figures de l’histoire de l’art occidental et de la mythologie grecque, sous la forme de personnages kawaii hyper sexualisés. Influencées par la pop culture japonaise, ses peintures à l’huile superposent ainsi les époques et les cultures sur une même surface, animée par une explosion de couleurs vives. Aussi gore qu’érotique, dans les pas du mouvement japonais « Ero Guro », sa série Torso met en scène des divinités, telles que Vénus ou Danaé, sous la forme de femmes aux seins opulents, aux fesses rebondies et aux membres amputés, d’où jaillissent des jets de sang. D’autres de ses toiles réactualisent quant à elles l’iconographie biblique, ou s’inspirent de l’astrologie.
PUISSANCE SENSUELLE
Le photographe Stéphane Gaboué, aussi journaliste de mode, styliste et directeur de casting, a immortalisé la puissance douce de corps d’athlètes au sein de sa Côte d’Ivoire natale, où il est retourné récemment pour réaliser une série en exclusivité pour Antidote. Habitué à mettre en scène les personnes qu’il découvre ou retrouve dans le cadre de ses shootings, il a cette fois-ci adopté une approche documentaire lorsqu’il s’est retrouvé plongé au cœur d’une compétition de lutteurs ouest-africains, s’affrontant à ciel ouvert.
ANTHOLOGIE FÉMINISTE
L’agente littéraire Ariane Geffard a sélectionné quatre extraits d’autrices féministes qui l’ont particulièrement marquées. Cette anthologie rassemble les passages de livres de deux écrivaines mondialement célèbres, Maggie Nelson et Deborah Levy, et de deux voix plus émergentes, Fatima Daas et Joëlle Sambi, rassemblés ici pour offrir une vision kaléidoscopique du féminisme. 
HOROSCOPE
S’il est de coutume de prendre ses bonnes résolutions le 1er janvier, conformément au calendrier grégorien, qui régit la plupart de nos sociétés, le calendrier zodiacal s’articule lui autour de deux dates clefs : l’équinoxe de printemps, le 21 mars, qui fait office de nouvel an astrologique, et l’équinoxe d’automne, le 21 septembre. Se concentrant sur la période située entre ces deux dates, l’horoscope de ce numéro, illustré par Maldito, vous permettra de découvrir ce qui vous attend pour les mois à venir, selon l’astrologue Clarisse Monahan. 
ANTIDOTE PARTY
Après avoir organisé sa première soirée ouverte au public en 2017, Antidote a lancé plusieurs résidences hebdomadaires au sein de clubs parisiens à partir de septembre 2023, rassemblant un public queer flamboyant. Cette série photo, signée Yann Weber, immortalise ces moments que nous avons eu l’immense plaisir de partager avec vous.  

CLIQUEZ ICI POUR PRÉ-COMMANDER LE NUMÉRO PRINTEMPS-ÉTÉ 2023 D’ANTIDOTE

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.