La troisième et dernière collaboration de Loewe avec le Studio Ghibli vue par Antidote

Article publié le 7 février 2023

Texte : Henri Delebarre. Talents : Razak, Zella, Mateo et Anissa. Full looks : Loewe. Photo et casting : Yann Weber. Coordination mode : Matéo Ferreira. Production : Aurea Productions. Coiffure : Quentin Lafforgue. Maquillage : Hugo Villard. Assistant coiffure : Victor Lecompte. Assistante production : Amélie Pietri.

Jonathan Anderson s’est une nouvelle fois associé au Studio Ghibli, co-fondé par le dessinateur et réalisateur Hayao Miyazaki, pour mettre à l’honneur l’un des films d’animation japonais les plus célèbres. Après « Le Voyage de Chihiro » et « Mon Voisin Totoro », c’est au tour du film « Le Château ambulant », sorti en 2004, d’être mis à l’honneur par la maison madrilène, à travers une série de vêtements et d’accessoires oniriques, célébrant l’artisanat.

Pour sa troisième et dernière collaboration avec le Studio Ghibli, Jonathan Anderson a choisi de mettre à l’honneur Le Château Ambulant, un film d’animation dont le sous-texte pacifiste résonne avec l’actualité, et dont les personnages hauts en couleurs migrent pour l’occasion sur une série de vêtements, de sacs, de pièces de petite maroquinerie ou encore d’accessoires, parfois richement ornés et retranscrivant – via l’artisanat dont ils témoignent – tout le génie et l’inventivité d’Hayao Miyazaki.

Polo, Jeans, Baskets et sac « Calcifer » : LOEWE x Howl ́s Moving Castle

Manteau « Howl », Baskets et Pochette Heel «Sophie» : LOEWE x Howl ́s Moving Castle
On retrouve ainsi la jeune chapelière Sophie, son ami Marco, l’épouvantail Navet, ou encore le chien Hin, avec son air placide, tant sur des basiques du vestiaire (T-shirts, sweatshirts, jeans…) que sur des pièces plus travaillées, telles que des cardigans en jacquard ou brodés, des bottines en cuir incrustées de cristaux Swarovski, ou encore un long manteau en tweed orné d’une multitude de bijoux cousus à la main, rappelant les airs de caverne d’Ali Baba de la chambre du sorcier Hauru. La vieille et méchante sorcière des Landes, jalouse de Sophie, prend vie quant à elle sur un chemisier en soie ou un polo en laine, tandis que son chapeau est matérialisé par de la fausse fourrure. Les plumes du sorcier Hauru, habitant principal du château ambulant, se muent quant à elles en motif all-over.

Chemisier et pantalon de pyjama Plumes, Baskets et Sac Amazona 23 « Howl» : LOEWE x Howl ́s Moving Castle

Manteau « Howl » : LOEWE x Howl ́s Moving Castle
Côté accessoires, le démon du feu Calcifer, petite flamme espiègle aux grands yeux ronds, embrase de son camaïeu de tonalités orangées des pulls et écharpes en mohair, une version du sac Flamenco et un blouson en shearling, ou encore le pot d’une bougie parfumée. Travaillée en marqueterie de cuir sur une série de sacs Puzzle, Amazona, Hammock et Luna ainsi que sur des portefeuilles, sa silhouette prend par ailleurs vie sur des portes-clefs ou un bracelet en argent, sur lequel elle côtoie les visages de certains personnages du film, dont Hauru, un jeune homme androgyne dont les boucles d’oreilles s’agrémentent ici du monogramme Loewe.

Cardigan et pull « Turnip Head » et Sac Amazona 23 « Sophie » : LOEWE x Howl ́s Moving Castle

Manteau long brodé, Jeans « Magical Objects », Baskets et Sac Puzzle « Calcifer » :LOEWE x Howl ́s Moving Castle
Fusionnant des éléments issus de différents modèles de sacs emblématiques de la maison, un sac sceau inédit reproduit quant à lui la forme complexe et l’architecture surréaliste du château ambulant, résidence du sorcier Hauru. Disponible en deux tailles, ce sac témoigne de l’important savoir-faire des ateliers de la maison madrilène et du goût de son directeur artistique pour l’artisanat, à l’instar d’une cape ornée de cristaux Swarovski et de pièces brodées de plumes en raphia réalisées à la main, inspirées par la transformation d’Hauru en créature ailée.
« Mêlant dessin à la main et animation digitale, Le château ambulant innove sur le plan technique et illustre le pouvoir de l’artisanat à créer des liens entre l’ancien et le nouveau – une approche créative que Loewe est fière de partager », explique Jonathan Anderson à propos de cette collection. « Le monde dans lequel nous vivons a besoin d’un contrepoint, qui ne serait pas tant une échappatoire qu’un regard nouveau. C’est précisément cela que nous proposent les films d’Hayao Miyazaki pour le Studio Ghibli. Ils disent beaucoup de notre époque, dont ils représentent une alternative empreinte de fantaisie, d’émotions et de sentiments. C’est la raison pour laquelle le troisième volet de notre collaboration avec le Studio Ghibli tombe à point nommé », poursuit-il.

Pull brodé « Heen », Jeans, Bottines et Sac « Cow » : LOEWE x Howl ́s Moving Castle

Chemise et Sac Puzzle « Calcifer »: LOEWE x Howl ́s Moving Castle
Immobilisés par les imprimés, les différents moments clefs du voyage fantastique de tous ces personnages se retrouvent mêlés sur les photographies de la campagne de cette collection capsule onirique, immortalisée par Juergen Teller. « Une histoire de loyauté, de compassion et de magie » mettant en vedette des « personnages inoubliables » selon la maison, qui via un QR Code sur son site internet, donne la possibilité à ses client·e·s de poursuivre ce voyage sur leur smartphone, via un jeu à choix multiples, au cours duquel les décisions prises permettent à chacun·e de découvrir le personnage auquel il·elle ressemble le plus.
La collection capsule LOEWE x Howl’s Moving Castle est disponible dès à présent dans une sélection de boutiques et sur Loewe.com.

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.