Lady Gaga lance Haus Laboratories, une nouvelle marque de cosmétiques

Article publié le 10 juillet 2019

Photo : Lady Gaga.
Texte : Henri Delebarre.
10/07/2019.

En collaboration avec… Amazon. 

Alors que les célébrités sont toujours plus nombreuses à se tourner vers l’industrie cosmétique, Lady Gaga est la dernière en date à se lancer dans ce juteux business. Après s’être illustrée dans le septième art avec A Star is Born, dont elle est l’actrice principale, la chanteuse a annoncé la création de Haus Laboratories ce mardi 9 juillet. Quelques jours après le leak de visuels qui s’apparentent à des photos de campagne non-retouchées, elle vient de dévoiler sur ses réseaux une vidéo promotionnelle réalisée par Daniel Sannwald.

« La dernière chose dont le monde a besoin, c’est d’une nouvelle marque de cosmétiques… Dommage ! » y clame l’artiste en voix off alors qu’elle est filmée de face, avant de laisser place à une flopée de mannequins aux sexes et origines variées, ou appartenant à la communauté LGBTQ+. Lady Gaga vise ainsi à célébrer l’individualité et la singularité tout en prônant l’acceptation de soi, le body-positivisme et la tolérance : un message qui n’est pas sans évoquer les paroles du titre « Born this Way ».

« Quand j’étais jeune, je ne me suis jamais sentie belle. Mais j’ai découvert le pouvoir du maquillage. […] J’ai découvert ma beauté en ayant la capacité de m’inventer et de me transformer », explique sur Instagram celle qui s’est créé un véritable personnage grâce à ses tenues et make-up baroques, depuis ses débuts dans les années 2000. 

Officiellement disponibles en simultané dans 9 pays dont la France dès le mois de septembre, les produits proposés par Haus Laboratories n’ont pas encore été présentés mais pourront être précommandés dès le 15 juillet à en croire le compte à rebours qui défile sur le site de la marque. Comme le révèle la chanteuse dans un entretien exclusif accordé à Business of Fashion, ces derniers seront par ailleurs uniquement vendus sur l’immense plateforme de e-commerce Amazon, prisée par les consommateurs pour sa rapidité et louée par Lady Gaga pour la grande liberté qu’elle lui a accordé. Une décision malgré tout audacieuse pour la chanteuse, puisque Amazon est avant tout associé à des produits bon marché, comme le souligne Business of Fashion. 

Photo : Haus Laboratories.

Lady Gaga est loin d’être la première célébrité à se lancer dans l’industrie très concurrentielle du maquillage. Il faut dire que le business peut s’avérer très lucratif et à de quoi séduire (même si Lady Gaga empoche déjà plus d’un millions de dollars par concert dans le cadre de sa résidence à Las Vegas avec son spectacle Enigma, qui se tiendra jusqu’au 16 mai 2020). Et ce n’est pas Rihanna – qui lançait en 2017 Fenty Beauty, une ligne de maquillage déjà fondée sur les principes d’inclusivité et de diversité et qui, a généré le chiffre d’affaires colossal de 500 millions d’euros dès sa première année – qui dira le contraire. Ni même Kim Kardashian ou sa petite sœur Kylie Jenner, qui revendiquait l’année dernière son statut de self-made milliardaire en Une du magazine Forbes, acquis, lui aussi, grâce à une marque de beauté : Kylie Cosmetics.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

H&M Innovation Metaverse Design Story, une collection inspirée par le métavers

La marque suédoise dévoile aujourd’hui sa collection H&M Innovation Metaverse Design Story, mettant en lumière des techniques et matériaux innovants, développés grâce aux nouvelles technologies et à des processus de production plus responsables. Pour ce huitième drop depuis le lancement de la série de collections H&M Innovation Stories, en avril 2021, ses créateur·rice·s opèrent cette fois-ci une collision entre esthétique cyberpunk et imprimés représentant la nature, via des images satellites de la planète Terre ou de cellules observées au microscope.

Lire la suite

La nouvelle collection 8 Moncler Palm Angels racontée par le designer Francesco Ragazzi

Pour sa nouvelle collection pour la maison Moncler, le designer milanais et fondateur du label Palm Angels, Francesco Ragazzi, continue de puiser son inspiration dans sa fascination pour la culture américaine. Lui-même directeur artistique de Moncler jusqu’en 2019, il se tourne cette saison vers le Miami hédoniste des années 90 pour lui faire rencontrer le lifestyle et l’artisanat italiens. Une collection qui prend forme à travers des pièces mêlant le vestiaire sportif américain à celui de la maison spécialiste de la doudoune, tout en s’accompagnant d’une collaboration avec le chausseur Tod’s.

Lire la suite

À découvrir : la collection 7 Moncler FRGMT, entre technicité et streetwear

Issue du nouveau numéro d’Antidote, dont le thème est « Care », cette série mode signée par le photographe Anthony Arquier met en scène les pièces issues de la collaboration entre la maison Moncler et le label Fragment, du designer japonais Hiroshi Fujiwara, pour l’automne-hiver 2022/2023.

Lire la suite

L’horloger Jaeger-LeCoultre collabore avec le typographe star Alex Trochut dans le cadre de son projet de dialogues artistiques « Made of Makers »

Dans le cadre de son programme « Made of Makers », initié cette année, l’horloger a fait appel aux talents du graphiste catalan Alex Trochut. Célèbre pour son approche expérimentale de la typographie et créateur de textes-images, ce dernier a conçu un alphabet Art Déco pour la maison suisse qui vient compléter l’offre de personnalisation de la montre Reverso, modèle emblématique de Jaeger-LeCoultre dont le boîtier pivote et sur lequel il est possible de graver ses initiales.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.