Lady Gaga lance Haus Laboratories, une nouvelle marque de cosmétiques

Article publié le 10 juillet 2019

Share :

Photo : Lady Gaga.
Texte : Henri Delebarre.
10/07/2019.

En collaboration avec… Amazon. 

Alors que les célébrités sont toujours plus nombreuses à se tourner vers l’industrie cosmétique, Lady Gaga est la dernière en date à se lancer dans ce juteux business. Après s’être illustrée dans le septième art avec A Star is Born, dont elle est l’actrice principale, la chanteuse a annoncé la création de Haus Laboratories ce mardi 9 juillet. Quelques jours après le leak de visuels qui s’apparentent à des photos de campagne non-retouchées, elle vient de dévoiler sur ses réseaux une vidéo promotionnelle réalisée par Daniel Sannwald.

« La dernière chose dont le monde a besoin, c’est d’une nouvelle marque de cosmétiques… Dommage ! » y clame l’artiste en voix off alors qu’elle est filmée de face, avant de laisser place à une flopée de mannequins aux sexes et origines variées, ou appartenant à la communauté LGBTQ+. Lady Gaga vise ainsi à célébrer l’individualité et la singularité tout en prônant l’acceptation de soi, le body-positivisme et la tolérance : un message qui n’est pas sans évoquer les paroles du titre « Born this Way ».

« Quand j’étais jeune, je ne me suis jamais sentie belle. Mais j’ai découvert le pouvoir du maquillage. […] J’ai découvert ma beauté en ayant la capacité de m’inventer et de me transformer », explique sur Instagram celle qui s’est créé un véritable personnage grâce à ses tenues et make-up baroques, depuis ses débuts dans les années 2000. 

Officiellement disponibles en simultané dans 9 pays dont la France dès le mois de septembre, les produits proposés par Haus Laboratories n’ont pas encore été présentés mais pourront être précommandés dès le 15 juillet à en croire le compte à rebours qui défile sur le site de la marque. Comme le révèle la chanteuse dans un entretien exclusif accordé à Business of Fashion, ces derniers seront par ailleurs uniquement vendus sur l’immense plateforme de e-commerce Amazon, prisée par les consommateurs pour sa rapidité et louée par Lady Gaga pour la grande liberté qu’elle lui a accordé. Une décision malgré tout audacieuse pour la chanteuse, puisque Amazon est avant tout associé à des produits bon marché, comme le souligne Business of Fashion. 

Photo : Haus Laboratories.

Lady Gaga est loin d’être la première célébrité à se lancer dans l’industrie très concurrentielle du maquillage. Il faut dire que le business peut s’avérer très lucratif et à de quoi séduire (même si Lady Gaga empoche déjà plus d’un millions de dollars par concert dans le cadre de sa résidence à Las Vegas avec son spectacle Enigma, qui se tiendra jusqu’au 16 mai 2020). Et ce n’est pas Rihanna – qui lançait en 2017 Fenty Beauty, une ligne de maquillage déjà fondée sur les principes d’inclusivité et de diversité et qui, a généré le chiffre d’affaires colossal de 500 millions d’euros dès sa première année – qui dira le contraire. Ni même Kim Kardashian ou sa petite sœur Kylie Jenner, qui revendiquait l’année dernière son statut de self-made milliardaire en Une du magazine Forbes, acquis, lui aussi, grâce à une marque de beauté : Kylie Cosmetics.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sinéad Burke : « On doit être à la table des décisions »

Activiste et écrivaine irlandaise de 1,05 mètre passionnée de mode et de design, Sinéad Burke milite en faveur d’un monde plus inclusif qui s’adapterait aux besoins de chacun·e. À travers cet entretien, elle revient sur l’importance d’offrir une voix à ceux·celles qui ne sont pas entendu·e·s dans l’espace public, explique pourquoi il est impératif d’intégrer les personnes issues des minorités à la table des décisions et raconte pourquoi sa petite taille fait sa force.

L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Statements

L’identité d’Antidote, sur laquelle je me suis longtemps interrogé, s’est dessinée en filigrane ces 10 dernières années à travers ce grand rhizome de personnalités variées qui s’étire à l’horizontale de page en page, où les normes excluantes qui ont longtemps caractérisé le monde de la mode s’effacent pour laisser place à une vision inclusive et ouverte, au sein de laquelle les stigmates disparaissent.

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : 2 Moncler 1952, Issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Chanel, Balenciaga, Versace, Lacoste, Ann Demeulemeester, Rombaut. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

lire la suite

> voir tout

Mode

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode a confirmé la tenue de la Fashion Week de Paris, du 28 septembre au 6 octobre prochains