Lacoste en forme olympique

Article publié le 29 avril 2016

Share :

Texte : Edouard Risselet
Photo : courtesy of Lacoste

Felipe Oliveira Baptista lève le voile sur les tenues qu’il a imaginées pour les athlètes français en compétition aux Jeux Olympiques de Rio. Bleu, blanc, rouge, Lacoste.

Le compte à rebours a débuté. À 100 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016, Lacoste révèle ce que porteront les athlètes français sélectionnés pour la compétition.
Sous l’égide de Felipe Oliveira Baptista, directeur artistique de la griffe de sportswear, les tenues dessinées pour les cérémonies d’ouverture, de clôture, de protocole et pour le Village Olympique se distingueront sans prétention.

Bleu, blanc, rouge pour patriotisme de situation, la silhouette olympique du créateur célèbre la France avec goût, éloquence et élégance. De l’emblématique polo en maille piquée au pantalon de survêtement en toile technique, le vestiaire de Baptista rend habilement hommage aux traditions perpétuées chez Lacoste depuis sa création en 1933 tout en mettant un point d’honneur à affirmer la nouvelle identité acclamée de l’équipementier français.
La collection, inspirée de l’esthétique du sportswear des nineties, dispose entre autres d’un modèle de bob brodé d’anneaux, d’un coq et d’un crocodile oversize dont le port ne se résumera pas aux pieds du Corcovado.

Felipe Oliveira Baptista signe ici après les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi son second dressing de l’athlète tricolore. Pendant près de quarante ans, l’allemand Adidas a habillé l’équipe de France Olympique avant que Lacoste ne devienne en 2013 et pour trois ans son fournisseur officiel. Et la flamme est encore loin d’être éteinte.

La collection sera vendue exclusivement en France à partir du 28 avril 2016.

[new_royalslider id= »20″]

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : 2 Moncler 1952, Issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Chanel, Balenciaga, Versace, Lacoste, Ann Demeulemeester, Rombaut. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

Série mode : les looks de Richard Gallo reconstitués en exclusivité pour Antidote

Publiée dans le numéro printemps-été 2020 d’Antidote, cette fashion story dédiée à Richard Gallo mêle pièces d’archives issues de son vestiaire et looks reconstitués à partir de photographies, arborés par Tyrone Dylan.

Découvrez la sixième série mode de Ferry van der Nat issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Versace, Balenciaga, Louis Vuitton, Marine Serre, Christian Louboutin, Miu Miu ou encore Andreas Kronthaler for Vivienne Westwood. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

Fresh NewsMode

lire la suite

> voir tout

Fresh NewsMode

Rencontre avec Juan Alvear, le nail artist favori des popstars