L’Afrique est-elle le futur de la mode ?

Article publié le 29 décembre 2016

Texte : Mélody Thomas
Photo : Edun printemps 2017

L’Afrique serait-elle devenue le continent des possibles pour de nombreuses marques à l’international ? Une redécouverte de ses savoir-faire artisanaux pourrait bien changer notre rapport au luxe.

Au Kenya, dans les montagnes situées non loin du lac Nakuru, existent de petites fermes produisant une laine de mouton douce utilisée par Aurora James, agent de mannequin devenue designer, pour sa marque Brother Vellies. Si en 2015, elle a fait partie des trois gagnants du CFDA / Vogue Fashion Fund, elle compte également parmi les marques pour lesquelles le savoir-faire artisanal africain est devenu un véritable atout. La marque crée en 2013 collabore également avec des ateliers situés en Éthiopie, en Afrique du Sud et au Maroc prouvant que nombreux sont les pays africains à devenir des îlots d’accueils pour des marques européennes en quête d’un retour à une mode plus éthique et qui valorise pleinement l’artisanat. Il reste pourtant très difficile de chiffrer ces pratiques puisque nombreuses sont les marques à ne pas mettre en avant leur travail avec des artisans africains. Alors que nos sociétés cherchent à vivre d’une manière plus authentique et inclusive, l’utilisation de l’artisanat africain tombe à point nommé et vient en aide à de nombreux pays européens ne parvenant plus à trouver ce savoir-faire en leur sein.

LES DIFFICULTÉS DE L’ARTISANAT EUROPÉEN

Photo : Brother Vellies printemps-été 2016

« Nos métiers s’inscrivent dans un temps long : l’ensemble des collaborateurs du Groupe est attaché à la préservation et à l’enrichissement de ce patrimoine, et fier d’y contribuer par cette initiat

Les plus lus

Les vêtements virtuels vont-ils hacker l’industrie de la mode ?

Dans le contexte pandémique actuel, la mode immatérielle est en pleine expansion. Des vêtements et des accessoires virtuels qu’on ne peut ni toucher, ni porter dans la vie réelle, s’échangent pour des montants allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers. Avec en ligne de mire une mode à la fois plus sustainable et plus inclusive.

Lire la suite

Le chanteur Ichon est le visage du Kiss Kiss, premier sac vegan et gender-free d’Antidote Studio.

Pour le printemps-été 2021, Antidote lance son premier sac vegan et gender-free. Baptisé Kiss Kiss, ses lignes graphiques et son allure minimaliste s’inspirent des BPM, ou battements par minute, l’unité de mesure qui exprime le rythme de la musique.

Lire la suite

De quoi les cultures « core » sont-elles le nom ?

Regencycore, cottagecore, gorpcore… Ces tendances 2.0, sitôt apparues, sitôt transformées en hashtags, défilent en nombre sur les réseaux sociaux. Quel rôle jouent-elles au sein de la mode contemporaine ?

Lire la suite

La (haute) couture : ultime refuge de la jeune création ?

Laboratoire d’expérimentation pour les un·e·s, medium pour casser les codes pour d’autres, la haute couture se renouvelle grâce à une jeune génération engagée et créative bien attachée à défendre son désir de liberté et de non-conformisme. Quitte à refuser les visions statiques et parisiano-centrées de la discipline.

Lire la suite

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.