Avec les JAW, Givenchy redéfinit les règles du sneaker game

Article publié le 1 décembre 2018

Photo : les sneakers JAW Low-Top de Givenchy.
Texte : Antoine Leclerc-Mougne.

Depuis l’arrivée de la directrice artistique Clare Waight Keller à la tête de la maison française, Givenchy est en pleine transformation. Une évolution marquée par un retour dans le calendrier haute-couture, la création de la robe de mariée de Meghan Markle, et maintenant la sortie d’une nouvelle version des JAW, modèle de sneakers déjà iconique.

La dernière fois que vous avez prononcé le mot « jaw », c’était pour la sortie des Dents de la mer en 1976 (Jaws en anglais) ou alors peut-être pour celle du single « Joe le taxi » de Vanessa Paradis en 1987… Bref, dans les deux cas, c’était il y a bien trop longtemps. Mais désormais grâce à Givenchy, JAW va à nouveau se retrouver dans toutes les bouches et surtout à tous les pieds de celles et ceux qui, au niveau du style, ont un temps soit peu compris quelle était la marche à suivre.

 

Vidéo : Yann Weber. Modèles : Anna Herrera @Suprememgmt, Lukas Adriaensens @Rebelmanagementbe. Directeur de casting : Bert Martirosyan. DOP : Ludwik Pruszkowski. Set Design : System_F. Maquillage : Dariia Day @Atomomanagement. Coiffure : Yumiko Hikage @Saint_germain_agency. Post-production : Saint Louis. Musique : Clon – First Love (Techno Remix). Design graphique : Golgotha. Vêtements et sneakers : Givenchy.
Urbaines, racées et souples, les JAW sont désormais disponibles dans une version basse pour homme et pour femme, dans des versions monochromes noire et blanche, auxquelles s’ajoutent des variations de coloris (camel, brun roux et brun chez la femme ou violet, bleu et rouge chez l’homme). À la croisée entre le streetwear, le sportswear et le style industriel, les JAW multiplient les influences, allant des tennis de course des années 60 au dad-shoes high-tech des années 90.
La semelle crantée inédite rappelle volontairement les dents et les mâchoires d’un requin. Sauf qu’au lieu de mordre la chair, c’est au bitume qu’elles vont s’accrocher. L’occasion pour Antidote de mettre en scène la JAW Low-Top et de proposer, au sein d’une vidéo exclusive, sa propre interprétation d’un modèle qui a la niaque et les crocs.
Dans une salle de jeux d’arcade baignée par la lumière des néons fluorescents et par celle des écrans de gaming, une bande d’amis se challengent dans plusieurs jeux comme une course de moto ou un tournoi de rodéo mécanique. Mais ce sont surtout les deux protagonistes de la vidéo, les mannequins Anna Herrera et Lukas Adriaensens aperçus lors du dernier défilé Givenchy, qui finissent la compétition en beauté avec une battle de Dance Revolution. Une façon de nous démontrer que, sur l’accélérateur, à l’étrier ou sur le dancefloor, le pied est forcément boosté par le style, la souplesse et la technicité des JAW. Tout ça est tellement « jaw-dropping » comme on dit en anglais, que les autres pieds peuvent définitivement aller se rhabiller.
La sneaker JAW Low-top est disponible pour homme et femme dans les boutiques Givenchy et sur givenchy.com.

Les plus lus

En partenariat avec The Trevor Project, Maison Kitsuné sort une collection « Pride »

Maison Kitsuné se pare des couleurs de l’arc-en-ciel et dévoile « Pride » : une collection capsule de pièces gender-free, dont 15% des ventes nettes seront reversées à The Trevor Project, la plus grande association de lutte contre le suicide chez les jeunes LGBTQI+.

Lire la suite

Les vêtements virtuels vont-ils hacker l’industrie de la mode ?

Dans le contexte pandémique actuel, la mode immatérielle est en pleine expansion. Des vêtements et des accessoires virtuels qu’on ne peut ni toucher, ni porter dans la vie réelle, s’échangent pour des montants allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers. Avec en ligne de mire une mode à la fois plus sustainable et plus inclusive.

Lire la suite

Le chanteur Ichon est le visage du Kiss Kiss, premier sac vegan et gender-free d’Antidote Studio.

Pour le printemps-été 2021, Antidote lance son premier sac vegan et gender-free. Baptisé Kiss Kiss, ses lignes graphiques et son allure minimaliste s’inspirent des BPM, ou battements par minute, l’unité de mesure qui exprime le rythme de la musique.

Lire la suite

De quoi les cultures « core » sont-elles le nom ?

Regencycore, cottagecore, gorpcore… Ces tendances 2.0, sitôt apparues, sitôt transformées en hashtags, défilent en nombre sur les réseaux sociaux. Quel rôle jouent-elles au sein de la mode contemporaine ?

Lire la suite

La (haute) couture : ultime refuge de la jeune création ?

Laboratoire d’expérimentation pour les un·e·s, medium pour casser les codes pour d’autres, la haute couture se renouvelle grâce à une jeune génération engagée et créative bien attachée à défendre son désir de liberté et de non-conformisme. Quitte à refuser les visions statiques et parisiano-centrées de la discipline.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.