Iris Van Herpen, une créatrice hors norme

Article publié le 22 avril 2015

Dès son plus jeune âge, cette créatrice néerlandaise est passionnée par les mouvements, les formes et la matière. L’ensemble des trois se retrouve dans sa mode aujourd’hui. Formée à l’Artez – Institute of Arts d’Arnhem et chez Alexander McQueen, Iris Van Herpen a créé sa marque en 2007 et nous épate depuis avec des collections comme Criztallization, Hybrid-Holism ou Hacking Infinity, pour le printemps-été 2015. Découvrez une interview exclusive d’une créatrice hors norme ainsi que la musique qui l’inspire.

Votre vision de la mode est proche de l’univers de la sculpture voire même de l’architecture, d’où vient cette idée d’utiliser la science et la technologie dans vos créations ?

Je trouve mon inspiration dans le monde de l’art, de l’architecture, de la danse, de la science et de la technologie. La science définit la façon dont nous regardons le monde qui nous entoure et l’univers au sens large, ce qui est véritablement fascinant.

La technologie est en train de modeler notre future. En soit, ce n’est pas une source d’inspiration mais surtout un excellent outil, elle élargit mon champ des possibles et génère des collaborations.

La technologie est-elle nécessaire dans votre processus créatif ?

La technologie n’est pas nécessaire, si elle n’existait pas, je créerais quand même des vêtements. Mais je suis ravie que ça existe, je combine les technologies les plus innovantes avec l’artisanat traditionnel et grâce à cette association, j’ai une grande liberté tout en ayant un contrôle de la complexité et de la 3D.

Dans mon processus créatif, la technologie et l’artisanat vont vraiment de pair et se stimulent mutuellement. La nature m’inspire beaucoup quand j’utilise la technologie.

Selon vous, comment la technologie peut-elle être esthétique ?

La technologie en elle-même n’est pas vraiment esthétique, à mes yeux c’est un outil, un outil pour créer. Les « objets de designs » créés grâce à elle peuvent être esthétiques.

Pensez-vous que dans le futur, la mode sera de plus en plus digitalisée / technologique ?

Je pense que la technologie va de plus en plus prendre part au processus de production de la mode. Je ne pense pas qu’elle remplacera les machines à coudre de si tôt mais elle commence assurément à jouer un rôle de plus en plus important.

Pourriez-vous nous en dire plus au sujet de votre collection Printemps Eté 2015 ?

Ma dernière collection s’appelle « Hacking Infinity », et j’ai été inspirée par la Terraformation. Ce concept consiste à créer une biosphère sur une autre planète. La collection montre selon moi ce que ce nouvel endroit pourrait représenter en termes de matériaux et pour les être humains.

00.00. FKA Twigs – Hours.
4.36. Andy Stott – Talk Touch.
8.36. Breek – 1974.
13.18. The Haxan Cloak – Mara.
16.29. Sabla – Spirits.
23.56. FIS – Duckdive.
27.48. Tommy Four Seven – G.
32.56. Aphex Twin – Hedphelym.
39.01. Bjork – Black Lake.

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Pré-commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.