Série mode : la collection hiver 2021/2022 de Fendi vue par Lee Wei Swee

Article publié le 3 décembre 2021

Texte : Henri Delebarre. Photos : Lee Wei Swee. Modèle : Honest @Makers. Stylisme : Yann Weber. Casting : Alexandre Junior Cyprien. Coiffure : Damien Lacoussade. Maquillage : Louisa Trapier Manucure : Lora De Sousa. Coordinateur mode : Nikita Radelet. Production : Thomas Delage.

Immortalisée par le photographe Lee Wei Swee pour le dernier numéro d’Antidote hiver 2021-2022, la première collection de prêt-à-porter féminin de Kim Jones pour Fendi célèbre l’histoire de la maison romaine à travers une série de silhouettes monochromes, constellées de références à ses différent·e·s bâtisseur·e·s – des cinq filles d’Adele et Edoardo Fendi à Karl Lagerfeld.

Organisé en février dernier lors de la Fashion Week de Milan, le premier défilé de prêt-à-porter Fendi signé par Kim Jones depuis sa nomination à la tête des collections féminines de la maison romaine, en septembre 2020, inaugurait une nouvelle ère tout en célébrant le passé. En témoignait l’installation de vitrines construites en forme de F, autour desquelles déambulaient les mannequins présentant la vision du britannique pour la marque, qui renfermaient des fragments de colonnes ou de sculptures en clin d’œil à l’histoire de Rome, à laquelle la maison Fendi est intimement liée.
Clins d’œil à l’architecture de la ville éternelle, les tons neutres comme le camel, le beige ou le crème évoquaient tour à tour celles, minérales, des ruines du Forum Romain, du Colisée ou encore de la pierre de sa déclinaison cubique : le Palazzo della Civiltà Italiana, qui abrite aujourd’hui le QG de Fendi. Mêlées au marron, au rose poudré et au noir, ces tonalités ont dominé les collections de Fendi depuis sa fondation par Adele et Edoardo Fendi, en 1925.
Évoquant des fragments de l’ADN de la maison, édifiée par différent·e·s directeur·rice·s artistiques au fil des décennies, on les retrouvaient sur des jupes et crop tops en maille, des robes et manteaux frangés, des chemisiers en soie ornés de l’emblématique motif à rayures « Pequin », des cols et des poches arborant la surpiqûre « Selleria » empruntée à la maroquinerie ou encore des collants et doublures ornés du monogramme « Karligraphy », dessiné en 1981 par Karl Lagerfeld. Embauché par les cinq filles Adele et Edoardo dès 1965, le couturier a contribué, avec Anna, Franca, Carla, Alda et Paola Fendi, à faire de l’entreprise familiale l’une des pierres angulaires du luxe.
Hommage aux femmes de la famille Fendi, la collection hiver 2021/2022 de Kim Jones conjuguait ainsi passé et présent tout en emmenant la marque vers le futur avec des accessoires tels que le sac « Fendi First », en forme de « F » incliné, les chaussures à talons en « F » renversé (inspiré d’un dessin d’archive de Karl Lagerfeld) ou encore les bijoux-mousquetons conçus par Delfina Delettrez, fille de Silvia Venturini Fendi et représentante de la quatrième génération de la famiglia italienne.
Retrouvez ci-dessous toutes les photos de la série mode mettant en scène la collection Fendi hiver 2021/2022.
Top, jupe, sac et lunettes de soleil, Fendi.
Robe et sac, Fendi
Robe, collier et bottes, Fendi.
Robe et bottes, Fendi.

Robe, collants, sac, lunettes de soleil et mules, Fendi.

Veste, short, sac et collier, Fendi.

Robe, colliers et sacs, Fendi.

Top, jupe, sac, boucle d’oreille et mules, Fendi.

Robe, Fendi.

Les plus lus

Pourquoi il ne fallait pas manquer l’événement spectaculaire célébrant les 70 ans de Moncler ?

Afin de célébrer son jubilé de platine, la maison Moncler, dont la doudoune est devenue une pièce emblématique du vestiaire contemporain, organisait une performance monumentale sur la Piazza del Duomo de Milan, samedi 24 septembre, à 21h. Retour sur un événement hors du commun lors duquel 1952 performeur·se·s – en écho à la date de naissance de la marque – ont donné vie à un spectacle nocturne à couper le souffle, inaugurant un programme d’événements internationaux s’étalant sur 70 jours.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le grand retour de Puma à la Fashion Week de New York ?

L’équipementier sportif allemand Puma faisait son grand retour dans le calendrier de la Fashion Week de New York avec son défilé « FUTROGRADE », ce mardi 13 septembre. Couplé à une expérience digitale immersive sur la plateforme « Black Station » de la marque, l’événement réaffirmait son identité mode à travers plusieurs collaborations, de Palomo Spain à Dapper Dan en passant par Koché ou encore P.A.M. (Perks and Mini).

Lire la suite

Découvrez la nouvelle collection « Night Walker » d’Antidote Studio, pour l’automne-hiver 2022/2023

Antidote présente en see-now buy-now sa nouvelle collection Studio, comme toujours genderfree et 100% vegan. Rendez-vous dès à présent sur notre e-shop pour la pré-commander.

Lire la suite

Peut-on porter des claquettes ou des tongs en ville ?

Pièces incontournables des vacances à la mer, tongs et claquettes s’immiscent aussi de plus en plus sur le bitume, à l’instar de la nouvelle paire de slides d’Havaianas, ou encore de son modèle Tradi Zori, inspiré de la culture vestimentaire japonaise.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le dernier défilé Haute Couture de la maison Valentino

Pierpaolo Piccioli a présenté sa nouvelle collection de Haute Couture pour la maison romaine lors d’un défilé sur la place d’Espagne, à Rome, le vendredi 8 juillet. Pensée comme un dialogue avec Valentino Garavani, la collection-fleuve baptisée « The Beginning » faisait office de trait d’union entre le passé et le présent de la maison dans sa ville de naissance. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.