Série mode : la collection hiver 2021/2022 de Fendi vue par Lee Wei Swee

Article publié le 3 décembre 2021

Texte : Henri Delebarre. Photos : Lee Wei Swee. Modèle : Honest @Makers. Stylisme : Yann Weber. Casting : Alexandre Junior Cyprien. Coiffure : Damien Lacoussade. Maquillage : Louisa Trapier Manucure : Lora De Sousa. Coordinateur mode : Nikita Radelet. Production : Thomas Delage.

Immortalisée par le photographe Lee Wei Swee pour le dernier numéro d’Antidote hiver 2021-2022, la première collection de prêt-à-porter féminin de Kim Jones pour Fendi célèbre l’histoire de la maison romaine à travers une série de silhouettes monochromes, constellées de références à ses différent·e·s bâtisseur·e·s – des cinq filles d’Adele et Edoardo Fendi à Karl Lagerfeld.

Organisé en février dernier lors de la Fashion Week de Milan, le premier défilé de prêt-à-porter Fendi signé par Kim Jones depuis sa nomination à la tête des collections féminines de la maison romaine, en septembre 2020, inaugurait une nouvelle ère tout en célébrant le passé. En témoignait l’installation de vitrines construites en forme de F, autour desquelles déambulaient les mannequins présentant la vision du britannique pour la marque, qui renfermaient des fragments de colonnes ou de sculptures en clin d’œil à l’histoire de Rome, à laquelle la maison Fendi est intimement liée.
Clins d’œil à l’architecture de la ville éternelle, les tons neutres comme le camel, le beige ou le crème évoquaient tour à tour celles, minérales, des ruines du Forum Romain, du Colisée ou encore de la pierre de sa déclinaison cubique : le Palazzo della Civiltà Italiana, qui abrite aujourd’hui le QG de Fendi. Mêlées au marron, au rose poudré et au noir, ces tonalités ont dominé les collections de Fendi depuis sa fondation par Adele et Edoardo Fendi, en 1925.
Évoquant des fragments de l’ADN de la maison, édifiée par différent·e·s directeur·rice·s artistiques au fil des décennies, on les retrouvaient sur des jupes et crop tops en maille, des robes et manteaux frangés, des chemisiers en soie ornés de l’emblématique motif à rayures « Pequin », des cols et des poches arborant la surpiqûre « Selleria » empruntée à la maroquinerie ou encore des collants et doublures ornés du monogramme « Karligraphy », dessiné en 1981 par Karl Lagerfeld. Embauché par les cinq filles Adele et Edoardo dès 1965, le couturier a contribué, avec Anna, Franca, Carla, Alda et Paola Fendi, à faire de l’entreprise familiale l’une des pierres angulaires du luxe.
Hommage aux femmes de la famille Fendi, la collection hiver 2021/2022 de Kim Jones conjuguait ainsi passé et présent tout en emmenant la marque vers le futur avec des accessoires tels que le sac « Fendi First », en forme de « F » incliné, les chaussures à talons en « F » renversé (inspiré d’un dessin d’archive de Karl Lagerfeld) ou encore les bijoux-mousquetons conçus par Delfina Delettrez, fille de Silvia Venturini Fendi et représentante de la quatrième génération de la famiglia italienne.
Retrouvez ci-dessous toutes les photos de la série mode mettant en scène la collection Fendi hiver 2021/2022.
Top, jupe, sac et lunettes de soleil, Fendi.
Robe et sac, Fendi
Robe, collier et bottes, Fendi.
Robe et bottes, Fendi.

Robe, collants, sac, lunettes de soleil et mules, Fendi.

Veste, short, sac et collier, Fendi.

Robe, colliers et sacs, Fendi.

Top, jupe, sac, boucle d’oreille et mules, Fendi.

Robe, Fendi.

Les plus lus

H&M Innovation Metaverse Design Story, une collection inspirée par le métavers

La marque suédoise dévoile aujourd’hui sa collection H&M Innovation Metaverse Design Story, mettant en lumière des techniques et matériaux innovants, développés grâce aux nouvelles technologies et à des processus de production plus responsables. Pour ce huitième drop depuis le lancement de la série de collections H&M Innovation Stories, en avril 2021, ses créateur·rice·s opèrent cette fois-ci une collision entre esthétique cyberpunk et imprimés représentant la nature, via des images satellites de la planète Terre ou de cellules observées au microscope.

Lire la suite

La nouvelle collection 8 Moncler Palm Angels racontée par le designer Francesco Ragazzi

Pour sa nouvelle collection pour la maison Moncler, le designer milanais et fondateur du label Palm Angels, Francesco Ragazzi, continue de puiser son inspiration dans sa fascination pour la culture américaine. Lui-même directeur artistique de Moncler jusqu’en 2019, il se tourne cette saison vers le Miami hédoniste des années 90 pour lui faire rencontrer le lifestyle et l’artisanat italiens. Une collection qui prend forme à travers des pièces mêlant le vestiaire sportif américain à celui de la maison spécialiste de la doudoune, tout en s’accompagnant d’une collaboration avec le chausseur Tod’s.

Lire la suite

À découvrir : la collection 7 Moncler FRGMT, entre technicité et streetwear

Issue du nouveau numéro d’Antidote, dont le thème est « Care », cette série mode signée par le photographe Anthony Arquier met en scène les pièces issues de la collaboration entre la maison Moncler et le label Fragment, du designer japonais Hiroshi Fujiwara, pour l’automne-hiver 2022/2023.

Lire la suite

L’horloger Jaeger-LeCoultre collabore avec le typographe star Alex Trochut dans le cadre de son projet de dialogues artistiques « Made of Makers »

Dans le cadre de son programme « Made of Makers », initié cette année, l’horloger a fait appel aux talents du graphiste catalan Alex Trochut. Célèbre pour son approche expérimentale de la typographie et créateur de textes-images, ce dernier a conçu un alphabet Art Déco pour la maison suisse qui vient compléter l’offre de personnalisation de la montre Reverso, modèle emblématique de Jaeger-LeCoultre dont le boîtier pivote et sur lequel il est possible de graver ses initiales.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.