L’édito de Maxime Retailleau, rédacteur en chef du nouveau numéro d’Antidote

Article publié le 8 octobre 2022

Texte : Maxime Retailleau.

La révolution du Care

Alors que le dérèglement climatique continue de s’amplifier et se manifeste déjà de multiples manières à travers la planète, le monde se retrouve confronté à un choix quasi manichéen : regarder la réalité en face et faire preuve d’anticipation, ou continuer de faire l’autruche avant de subir les conséquences de ses actes de plein fouet. Or le mythe irrationnel de la croissance économique infinie – sur une Terre aux ressources limitées –, qui structure encore le mode de pensée dominant à l’heure où le concept de « décroissance » peine à convaincre, est comme une drogue dure et parfaitement légale qui nous a été injectée quotidiennement depuis la naissance, dont on devient dépendant avant même d’être en mesure d’en formuler la critique. Pour entamer sa détox salvatrice et mettre fin à son trip capitaliste, notre société va devoir repenser ses valeurs en remettant en question la sacralisation du profit. Le tout sans se laisser berner par les stratégies philanthro-capitalistes employées par certaines des plus grandes richesses du monde, qui cherchent à se parer de multiples vertus en lançant des fondations souvent détournées pour soutenir le système qui les a placé·e·s au pouvoir, tout en légitimant sa dimension libérale.
Au-delà de s’appuyer sur des discours scientifiques empreints de rationalité, le paradigme écologique bénéficie de l’essor d’une approche transversale du Care, s’articulant autour de l’intime avant de rayonner vers la collectivité. Apprendre à s’aimer soi-même, à prendre soin de son propre corps et de sa santé mentale face aux épreuves et aux éventuelles discriminations constitue en effet le ressort fondamental d’une pratique holistique du Care, où le bien-être, l’altruisme et la sincérité à l’égard de ses convictions personnelles s’entremêlent tout en se renforçant l’un l’autre. Une philosophie au potentiel révolutionnaire, défendue et incarnée par des apôtres d’un nouveau genre, interviewé·e·s dans ces pages. Parmi eux·elles, le duo de designers et artistes straight-edge Fecal Matter, dont les looks extrêmes – fruits d’une auto-acceptation mutilée avant d’être portée à son paroxysme – et régulièrement upcyclés constituent un manifeste visuel en faveur de la tolérance et de la liberté. Des valeurs également portées par le·la poète et militant·e transgenre et non-binaire Alok Vaid-Menon, dont la revendication du droit d’être soi face à la transphobie a inspiré un activisme intersectionnel ainsi qu’une réthorique de l’amour au service de l’égalité.
Les multiples difficultés auxquelles l’auteur·rice américain·e a dû faire face reflètent en grande partie celles que rencontrent les personnes trans en France, dont Redcar, qui publie ici un texte exclusif, accompagné de clichés théâtraux signés par le photographe de ce numéro, Anthony Arquier. Le chanteur y revient notamment de manière poétique et poignante sur la conception de son nouvel album, sa transition de genre et la difficulté de trouver sa place lorsqu’on est un « homme à chatte », dans un monde qui demande encore à la puissance vitale qui brûle en chacun·e de nous de se conformer à ses normes pré-établies, au lieu de les tailler à son service afin qu’elle puisse jaillir dans toute sa splendeur – et ainsi illuminer l’ultime horizon du Care.
Photographe : Ferry van der Nat.

Cliquez ici pour commander la box Antidote Care. 

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.