C’est quoi, le plus grand pouvoir de l’amour ?

Article publié le 19 juin 2017

Vidéo : Yann Weber. Stylisme : Adrian Bernal.

A l’occasion de la Gay Pride 2018, sept personnalités racontent ce qu’incarne pour eux cette célébration des différences, ce dont ils sont le plus fier et ce qu’est à leurs yeux, le plus grand pouvoir de l’amour.

Elle s’appelle désormais Marche des Fiertés, elle célèbre points communs et différences, rassemble gays, lesbiennes, bisexuels, transsexuels, hétéros et tous ceux qui ne se retrouvent pas dans ces catégories. À l’heure où un passage piéton arc-en-ciel se voit vandalisé en plein Paris et invite les LGBT hors de France, la Gay Pride est nécessaire. Parce qu’elle est un moment de communion où la valeur suprême prônée par un cortège de chars retentissants n’est autre que l’amour.
C’est aussi le message que nous avons choisi de faire passer à travers cette vidéo. Au-delà des attaques et des combats, l’amour fédère, unit, accompagne, libère et transcende. Sept personnalités partagent ici tour à tour leur vision personnelle d’un amour aux vertus salvatrices. Ils s’appellent ou se font appeler Inès Rau, Mrs. Schawarma, Luc Bruyère, Mats Rombaut, Inès Kokou, Adrian Bernal et Dora Diamant. Ils ne sont ni leur sexualité ni leur handicap, ni leur âge ni leur profession, ni leur couleur de peau ni leur tour de taille. Uniques et exceptionnels.
Never underestimate the power of love.

Vidéo : Yann Weber. Stylisme : Adrian Bernal. Modèles : Mrs. Schawarma, Inès Rau, Luc Bruyère, Adrian Bernal, Inès Kokou, Mats Rombaut, Dora Diamant. Coiffure : Olivier Schawalder. Maquillage : Satoko Watanabe. Manucure : Sally Derbali. Remerciements : Adidas.

Les plus lus

> voir tout

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.