Que s’est-il passé lors de la série d’événements culturels organisés par Calvin Klein à Paris ? 

Article publié le 23 novembre 2021

Photos : Yann Weber et Maxime Retailleau.

 

Calvin Klein a investi l’espace culturel 3537 le week-end du 20 et 21 novembre via une exposition et une série de lives, DJ sets et performances.

Après un cocktail organisé au sein de son flagship situé rue des Francs-Bourgeois, à Paris, où la DJ Banga a signé un mix mêlant kuduro, baile funk et trap, Calvin Klein a organisé une série d’événements au 3537, l’espace culturel de Dover Street Market. La première soirée a notamment été marqué par les showcases des chanteuses Bonnie Banane et Trop Nice, qui a envoûté la salle avec son R’n’B sensuel, après une performance de spoken word signée George Ka et un show captivant assuré par les danseuses jumelles Stessy & Cindy. Entre les lives, les invité·e·s déambulaient au sein de l’exposition présentée au sein du premier étage, dont les murs en béton brut étaient recouverts par les œuvres de JeanPaul Paula, Diane Bresson et Julen Iztueta, tous·tes présent·e·s ce soir-là, ou encore par des textes du poète Pierre Lamour. Vers 23h, Fiona Zanetti a ensuite clôt les festivités avec un DJ set électro.
Le lendemain après-midi, ainsi que le dimanche, l’exposition ouvrait ensuite au public, tandis que le lieu accueillait à nouveau des performances de Stessy & Cindy, George Ka ou encore Trop Nice. Pierre Lamour est également monté sur la scène du 3537 à plusieurs reprises pour réciter ses poèmes.
Entre ces deux journées, un second cocktail Calvin Klein a par ailleurs été organisé dans le même espace, en collaboration avec Antidote, qui a invité sa communauté à rejoindre cet événement. Merci d’avoir été aussi nombreux·ses à nous retrouver !
Retrouvez ci-dessous toutes les photos prises lors de ce week-end, ainsi qu’une vidéo réalisée par Antidote lors du cocktail de vendredi soir, avec les chanteuses Lalla Rami et Syra, l’artiste Yasmin Eadala et la DJ Urumi.





 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Antidote (@magazineantidote)


 

Les plus lus

Pourquoi il ne fallait pas manquer l’événement spectaculaire célébrant les 70 ans de Moncler ?

Afin de célébrer son jubilé de platine, la maison Moncler, dont la doudoune est devenue une pièce emblématique du vestiaire contemporain, organisait une performance monumentale sur la Piazza del Duomo de Milan, samedi 24 septembre, à 21h. Retour sur un événement hors du commun lors duquel 1952 performeur·se·s – en écho à la date de naissance de la marque – ont donné vie à un spectacle nocturne à couper le souffle, inaugurant un programme d’événements internationaux s’étalant sur 70 jours.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le grand retour de Puma à la Fashion Week de New York ?

L’équipementier sportif allemand Puma faisait son grand retour dans le calendrier de la Fashion Week de New York avec son défilé « FUTROGRADE », ce mardi 13 septembre. Couplé à une expérience digitale immersive sur la plateforme « Black Station » de la marque, l’événement réaffirmait son identité mode à travers plusieurs collaborations, de Palomo Spain à Dapper Dan en passant par Koché ou encore P.A.M. (Perks and Mini).

Lire la suite

Découvrez la nouvelle collection « Night Walker » d’Antidote Studio, pour l’automne-hiver 2022/2023

Antidote présente en see-now buy-now sa nouvelle collection Studio, comme toujours genderfree et 100% vegan. Rendez-vous dès à présent sur notre e-shop pour la pré-commander.

Lire la suite

Peut-on porter des claquettes ou des tongs en ville ?

Pièces incontournables des vacances à la mer, tongs et claquettes s’immiscent aussi de plus en plus sur le bitume, à l’instar de la nouvelle paire de slides d’Havaianas, ou encore de son modèle Tradi Zori, inspiré de la culture vestimentaire japonaise.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le dernier défilé Haute Couture de la maison Valentino

Pierpaolo Piccioli a présenté sa nouvelle collection de Haute Couture pour la maison romaine lors d’un défilé sur la place d’Espagne, à Rome, le vendredi 8 juillet. Pensée comme un dialogue avec Valentino Garavani, la collection-fleuve baptisée « The Beginning » faisait office de trait d’union entre le passé et le présent de la maison dans sa ville de naissance. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.