Après la dad shoe, l’ère de la grandpa sneaker ?

Article publié le 6 décembre 2018

Photographe : Raffaele Cariou. Styliste : Imruh Asha. Casting director : Stéphane Gaboué.
Coiffure : Yumiko Hikage @ Agence Saint Germain. Maquillage : Mayumi Oda @ Calliste Agency.
Texte : Antoine Leclerc-Mougne.

Cette saison, avec le retour inattendu du velours côtelé, des cardigans ou des foulards de tête à imprimé floral, la mode est clairement allée piocher dans l’armoire de papi et mamie. Une tendance confirmée par la réédition, vingt ans après sa sortie, du modèle Asics Gel-Kayano 5, grandpa sneaker par excellence.

Que ce soit Justin Bieber ou Selena Gomez, plusieurs pop stars ont été aperçues cette année arborant un gros chandail en laine, ou ce que les médias appellent outre-atlantique un « grandpa sweater ». Plus récemment, le 6 novembre dernier, c’est A$AP Rocky qui est arrivé sur le tapis rouge du Art and Film Gala organisé au Los Angeles County Museum of Art (LACMA) avec un fichu sur la tête et des chaussons aux pieds.

Pantalon bleu, Moncler. Chemise Rose, Y/Project. Gilet bleu, Raf Simons. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics.

Aux journalistes qui l’interrogeaient sur son look de grand-mère sur le point d’aller faire ses courses du dimanche, le rappeur a simplement répondu : « Honnêtement, aujourd’hui je voulais juste montrer mon côté babushka ». Babushka ou grand-mère en russe : un terme sciemment choisi par l’artiste afin de confirmer que nos aïeux sont bien devenus les influenceurs dont il faut désormais s’inspirer.

En témoigne le compte Instagram @sciuraglam, qui met avant le style infaillible des mamies milanaises. À ce profil qui cumule 134 000 followers, on peut ajouter celui de @baddiewinkle, grand-mère aux looks extravagants, star du réseau social, qui dépasse les 3,7 millions d’abonnés, ou encore celui du grand-père fan de streetwear et de sneakers Alojz Abram (@jaadiee) avec ses 248 000 followers.


À gauche : Costume, Lemaire. Lunettes vintage. À droite : Costume, Kenzo. Sneakers, Asics. Chaussettes, Falke. Chapeau vintage.
Leur point commun à tous ? Être devenus des maîtres en la matière d’un look effortless qui a traversé les décennies et démontré que confort et style étaient plus que jamais compatibles ; une silhouette aujourd’hui si prisée et si difficile à reproduire avec autant d’élégance et de nonchalance réunies, que pour la réussir il vaut mieux suivre nos aïeux les yeux fermés. Surtout quand ils enfilent leurs sneakers de toujours et qu’ils les remettent au goût du jour auprès d’une jeune génération qui elle aussi veut prendre son pied à l’image de ses ancêtres.
C’est le cas par exemple avec le modèle de runnings Gel-Kayano 5, tout juste réédité et revisité par Asics pour ses vingt ans, qu’Antidote a mis en scène dans une série mode exclusive. Créée en 1999 par le designer japonais Toshikazu Kayano, cette paire qu’on avait l’habitude de voir vissée aux pieds de nos (grands-)parents comme s’ils allaient partir en rando d’une minute à l’autre, incarnait déjà l’association de la technique et du confort, notamment grâce à sa semelle Duomax et sa technologie Asics Gel.

À gauche : Robe et gants, Kenzo. Leggings, Marine Serre. À droite : Top et gants, Marine Serre. Col roulé , Joseph. Pantalon , Acne Studio. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics.
Aujourd’hui, sa nouvelle version est l’illustration parfaite d’une paire qui associe mode et fonctionnalité. Le modèle en profite aussi au passage pour incarner la notion d’héritage et de transmission entre les différentes générations, en mettant à l’amende l’hégémonie de la dad shoe. Bref, la dad shoe est morte, vive la grandpa sneaker ! Car, après tout, quand on y réfléchit, quelle idée étrange que de vouloir porter les mêmes pompes que son père… à part peut-être pour signifier au reste du monde qu’on a encore pas réglé ses « daddy issues »…

Pantalon, Jil Sander. Top et veste, Acne Studios. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics. Bonnet vintage.
Les sneakers ASICS GEL-Kayano 5 sont disponibles pour homme et femme en boutique et sur asics.com.

Les plus lus

Pourquoi il ne fallait pas rater le dernier défilé Haute Couture de la maison Valentino

Pierpaolo Piccioli a présenté sa nouvelle collection de Haute Couture pour la maison romaine lors d’un défilé sur la place d’Espagne, à Rome, le vendredi 8 juillet. Pensée comme un dialogue avec Valentino Garavani, la collection-fleuve baptisée « The Beginning » faisait office de trait d’union entre le passé et le présent de la maison dans sa ville de naissance. 

Lire la suite

Antidote Fanzine x Burberry : Comment Riccardo Tisci refaçonne l’ADN de Burberry ?

Ce n’était pas encore une Maison mais plutôt une Mansion. Une very British Mansion devenue le temple vestimentaire-mais-pas-que de la culture anglaise. Une sorte de monument dont la splendeur n’effraie plus tant on y est habitué. Puis soudain, en mars 2019, une arrivée a bousculé les traditions. Celle de Riccardo Tisci, nommé chief creative officer de Burberry, après 13 années passées à la direction artistique de Givenchy et un intermezzo de quelques mois au sein de sa famille, près du lac de Côme.

Lire la suite

Retrouvez les photos de la soirée Antidote organisée durant la Fashion Week homme printemps-été 2023

Samedi 25 juin, Antidote organisait une nouvelle soirée au Silencio, à l’occasion de la Fashion Week masculine de Paris printemps-été 2023. Retour sur un événement qu’il ne fallait pas manquer, marqué par une série de DJ sets de Panteros666, Jeune Pouce et Housewife 9, entrecoupée d’une performance live du rappeur Michel.

Lire la suite

Rencontre avec le fondateur du label A-Cold-Wall* Samuel Ross, à l’occasion de la sortie de sa nouvelle sneaker

À l’occasion du lancement chez 3537 de la nouvelle Converse Sponge Crater, née de la collaboration entre le fondateur du label britannique A-Cold-Wall*, Samuel Ross, et la marque de chaussures américaine Converse, Antidote a rencontré le designer, en pleine Fashion Week masculine de Paris. À travers cet entretien, il revient sur son ambition pour le futur de Converse et de A-Cold-Wall*, évoque sa volonté d’être le plus sincère possible dans son travail quasi autobiographique et dépeint son désir d’allier approche utilitaire et esthétique conceptuelle.

Lire la suite

Mode, ego & psycho : quand l’habit fait le mood

Si l’intérêt de l’anthropologie, de la sociologie ou de la philosophie pour la mode et ses productions est documenté et relayé depuis de nombreuses années, celui que lui portent la psychologie, la psychanalyse ou encore la psychiatrie demeure étrangement dans l’ombre. Pourtant, pour peu que l’on s’y penche, force est de constater que la mode et les objets qu’elle produit pour permettre à chacun de composer sa propre « parure » – selon le terme d’usage en anthropologie – intéressent depuis plusieurs décennies les acteur·rice·s de ces disciplines. Entre la publication d’ouvrages sur les liens unissant mode et inconscient, la mise en place d’expérimentations analysant l’impact des vêtements sur nos capacités cognitives, l’intégration de vestiaires spécifiques dans le cadre de certaines thérapies, voire l’appropriation par les marques de luxe elles-mêmes de discours ayant recours au champ lexical de la psychologie, retour sur l’intérêt mutuel que se portent mode et sciences cognitives.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.