Après la dad shoe, l’ère de la grandpa sneaker ?

Article publié le 6 décembre 2018

Share :

Photographe : Raffaele Cariou. Styliste : Imruh Asha. Casting director : Stéphane Gaboué.
Coiffure : Yumiko Hikage @ Agence Saint Germain. Maquillage : Mayumi Oda @ Calliste Agency.
Texte : Antoine Leclerc-Mougne.

Cette saison, avec le retour inattendu du velours côtelé, des cardigans ou des foulards de tête à imprimé floral, la mode est clairement allée piocher dans l’armoire de papi et mamie. Une tendance confirmée par la réédition, vingt ans après sa sortie, du modèle Asics Gel-Kayano 5, grandpa sneaker par excellence.

Que ce soit Justin Bieber ou Selena Gomez, plusieurs pop stars ont été aperçues cette année arborant un gros chandail en laine, ou ce que les médias appellent outre-atlantique un « grandpa sweater ». Plus récemment, le 6 novembre dernier, c’est A$AP Rocky qui est arrivé sur le tapis rouge du Art and Film Gala organisé au Los Angeles County Museum of Art (LACMA) avec un fichu sur la tête et des chaussons aux pieds.

Pantalon bleu, Moncler. Chemise Rose, Y/Project. Gilet bleu, Raf Simons. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics.

Aux journalistes qui l’interrogeaient sur son look de grand-mère sur le point d’aller faire ses courses du dimanche, le rappeur a simplement répondu : « Honnêtement, aujourd’hui je voulais juste montrer mon côté babushka ». Babushka ou grand-mère en russe : un terme sciemment choisi par l’artiste afin de confirmer que nos aïeux sont bien devenus les influenceurs dont il faut désormais s’inspirer.

En témoigne le compte Instagram @sciuraglam, qui met avant le style infaillible des mamies milanaises. À ce profil qui cumule 134 000 followers, on peut ajouter celui de @baddiewinkle, grand-mère aux looks extravagants, star du réseau social, qui dépasse les 3,7 millions d’abonnés, ou encore celui du grand-père fan de streetwear et de sneakers Alojz Abram (@jaadiee) avec ses 248 000 followers.

À gauche : Costume, Lemaire. Lunettes vintage.
À droite : Costume, Kenzo. Sneakers, Asics. Chaussettes, Falke. Chapeau vintage.

Leur point commun à tous ? Être devenus des maîtres en la matière d’un look effortless qui a traversé les décennies et démontré que confort et style étaient plus que jamais compatibles ; une silhouette aujourd’hui si prisée et si difficile à reproduire avec autant d’élégance et de nonchalance réunies, que pour la réussir il vaut mieux suivre nos aïeux les yeux fermés. Surtout quand ils enfilent leurs sneakers de toujours et qu’ils les remettent au goût du jour auprès d’une jeune génération qui elle aussi veut prendre son pied à l’image de ses ancêtres.

C’est le cas par exemple avec le modèle de runnings Gel-Kayano 5, tout juste réédité et revisité par Asics pour ses vingt ans, qu’Antidote a mis en scène dans une série mode exclusive. Créée en 1999 par le designer japonais Toshikazu Kayano, cette paire qu’on avait l’habitude de voir vissée aux pieds de nos (grands-)parents comme s’ils allaient partir en rando d’une minute à l’autre, incarnait déjà l’association de la technique et du confort, notamment grâce à sa semelle Duomax et sa technologie Asics Gel.

À gauche : Robe et gants, Kenzo. Leggings, Marine Serre.
À droite : Top et gants, Marine Serre. Col roulé , Joseph. Pantalon , Acne Studio. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics.

Aujourd’hui, sa nouvelle version est l’illustration parfaite d’une paire qui associe mode et fonctionnalité. Le modèle en profite aussi au passage pour incarner la notion d’héritage et de transmission entre les différentes générations, en mettant à l’amende l’hégémonie de la dad shoe. Bref, la dad shoe est morte, vive la grandpa sneaker ! Car, après tout, quand on y réfléchit, quelle idée étrange que de vouloir porter les mêmes pompes que son père… à part peut-être pour signifier au reste du monde qu’on a encore pas réglé ses « daddy issues »…

Pantalon, Jil Sander. Top et veste, Acne Studios. Chaussettes, Falke. Sneakers, Asics. Bonnet vintage.

Les sneakers ASICS GEL-Kayano 5 sont disponibles pour homme et femme en boutique et sur asics.com.

À lire aussi :

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sinéad Burke : « On doit être à la table des décisions »

Activiste et écrivaine irlandaise de 1,05 mètre passionnée de mode et de design, Sinéad Burke milite en faveur d’un monde plus inclusif qui s’adapterait aux besoins de chacun·e. À travers cet entretien, elle revient sur l’importance d’offrir une voix à ceux·celles qui ne sont pas entendu·e·s dans l’espace public, explique pourquoi il est impératif d’intégrer les personnes issues des minorités à la table des décisions et raconte pourquoi sa petite taille fait sa force.

L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Statements

L’identité d’Antidote, sur laquelle je me suis longtemps interrogé, s’est dessinée en filigrane ces 10 dernières années à travers ce grand rhizome de personnalités variées qui s’étire à l’horizontale de page en page, où les normes excluantes qui ont longtemps caractérisé le monde de la mode s’effacent pour laisser place à une vision inclusive et ouverte, au sein de laquelle les stigmates disparaissent.

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : 2 Moncler 1952, Issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Chanel, Balenciaga, Versace, Lacoste, Ann Demeulemeester, Rombaut. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

lire la suite

> voir tout

Mode

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode a confirmé la tenue de la Fashion Week de Paris, du 28 septembre au 6 octobre prochains