Qui sont les « Makers » de la campagne Aigle by Études ?

Article publié le 26 février 2022

Photo : David Zilber, photographié par Mathieu Richer.

À l’occasion du lancement de leur toute première collection conçue pour Aigle, pour la saison printemps-été 2022, les trois directeurs artistiques et co-fondateurs du label Études Aurélien Arbet, Jérémie Egry et José Lamali dévoilent une campagne mettant en scène six talents partageant les valeurs de la marque lancée en 1853. Évoluant dans un environnement urbain tout en restant en contact avec la nature, ces « Makers » arborent une collection de pièces intemporelles et durables, qui perpétue un long héritage.

Nommé·e·s en octobre 2020 à la tête du design d’Aigle, Aurélien Arbet, Jérémie Egry et José Lamali dévoilaient leur première collection pour la marque française en octobre dernier, à la Plantation, une ferme végétale centrée sur le local et le développement durable, aménagée sur un rooftop de 7000m2, en plein 18e arrondissement de Paris. Signal fort, le choix de ce lieu s’inscrit dans le prolongement des valeurs partagées par la marque et son trio créatif – également derrière le label parisien Études –, qui trouvent un nouvel écho à travers la campagne dédiée à cette toute première collection printemps-été 2022, baptisée « Explore », et via les talents qui l’incarnent.

Seungmin Jung. Photo : Studio Pebs.
Évoluant dans des sphères distinctes – de la floriculture à la céramique en passant par la cuisine, la musique, la danse ou le design –, les six « Makers », ces nouveaux·elles ambassadeur·rice·s choisi·e·s par les designers à la tête d’Aigle pour incarner la première page de ce nouveau chapitre, ont chacun·e des pratiques qui résonnent étroitement avec l’ADN de la marque, et son ambition de créer des pièces à la fois fonctionnelles, techniques et durables.
Parmi les premier·ère·s à être mis·e·s en avant à travers une série de portraits, la floricultrice Masami Charlotte Lavault est ainsi en dialogue constant avec l’extérieur depuis qu’elle en a fait son bureau il y a huit ans, en quittant son job dans le design industriel à Londres pour créer une ferme de fleurs, au cœur du cimetière de Belleville. « Scientifique culinaire » basé à Copenhague fasciné par la fermentation, le chef canadien David Zilber imagine quant à lui constamment de nouvelles recettes, animé par sa curiosité insatiable et son besoin de comprendre les aliments qu’il cuisine. Pour cette campagne, il·elle·s sont rejoint·e·s par la danseuse Jade Fehlmann, le designer sud-coréen Seungmin Jung, le musicien Thylacine, qui compose des sons en pleine nature dans sa caravane équipée de panneaux solaires, ou encore la céramiste japonaise Madoka Rindal, qui partage sa vie entre l’urbanité de Paris et la ruralité du petit village de Fåvang, en Norvège.

Madoka Rindal. Photo : Ola Rindal.

« En découvrant les archives, nous avons compris qu’Aigle était depuis longtemps en lien avec la ville, ce qui était inattendu pour nous. Le passé d’Aigle est assez étonnant par rapport à l’image outdoor que nous en avions », explique le trio créatif, qui s’est plongé dans les archives de la marque pour revisiter et moderniser ses pièces iconiques, afin d’en faire de nouveaux classiques intemporels, toujours fonctionnels. Proposant d’abord des sur-chaussures de protection à destination des citadin·e·s, Aigle s’est en effet ancrée dans l’imaginaire collectif grâce à ses accessoires parfaitement adaptés pour la campagne, à l’instar des fameuses bottes en caoutchouc naturel vulcanisé, qui se déclinent aujourd’hui dans une version noire minimaliste, pour plus de modernité.
Mêlant cet héritage bicéphale en fusionnant les inspirations à la fois urbaines et outdoor, la collection printemps-été 2022 se compose ainsi de pièces souvent techniques à l’esthétique sobre mais réfléchie, dont un trench et une saharienne imperméables, un bomber, une jupe, une veste oversized Gore-Tex en polyester recyclé ou encore un pull marin, une salopette et des chemises en coton bio. La marque réaffirme ainsi sa volonté de proposer des vêtements durables, après s’être engagée, à l’aube de ses 170 ans, à ce que 50 % de ses produits soient éco-conçus en 2022.
La première collection Aigle By Études est dès à présent disponible sur https://www.aigle.com/fr/fr et dans les boutiques de la marque.

Thylacine. Photo : Mathieu Richer.

Masami Charlotte Lavault. Photo : Mathieu Richer.


Jade Fehlmann. Photo : Mathieu Richer.

Les plus lus

Pourquoi il ne fallait pas manquer l’événement spectaculaire célébrant les 70 ans de Moncler ?

Afin de célébrer son jubilé de platine, la maison Moncler, dont la doudoune est devenue une pièce emblématique du vestiaire contemporain, organisait une performance monumentale sur la Piazza del Duomo de Milan, samedi 24 septembre, à 21h. Retour sur un événement hors du commun lors duquel 1952 performeur·se·s – en écho à la date de naissance de la marque – ont donné vie à un spectacle nocturne à couper le souffle, inaugurant un programme d’événements internationaux s’étalant sur 70 jours.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le grand retour de Puma à la Fashion Week de New York ?

L’équipementier sportif allemand Puma faisait son grand retour dans le calendrier de la Fashion Week de New York avec son défilé « FUTROGRADE », ce mardi 13 septembre. Couplé à une expérience digitale immersive sur la plateforme « Black Station » de la marque, l’événement réaffirmait son identité mode à travers plusieurs collaborations, de Palomo Spain à Dapper Dan en passant par Koché ou encore P.A.M. (Perks and Mini).

Lire la suite

Découvrez la nouvelle collection « Night Walker » d’Antidote Studio, pour l’automne-hiver 2022/2023

Antidote présente en see-now buy-now sa nouvelle collection Studio, comme toujours genderfree et 100% vegan. Rendez-vous dès à présent sur notre e-shop pour la pré-commander.

Lire la suite

Peut-on porter des claquettes ou des tongs en ville ?

Pièces incontournables des vacances à la mer, tongs et claquettes s’immiscent aussi de plus en plus sur le bitume, à l’instar de la nouvelle paire de slides d’Havaianas, ou encore de son modèle Tradi Zori, inspiré de la culture vestimentaire japonaise.

Lire la suite

Pourquoi il ne fallait pas rater le dernier défilé Haute Couture de la maison Valentino

Pierpaolo Piccioli a présenté sa nouvelle collection de Haute Couture pour la maison romaine lors d’un défilé sur la place d’Espagne, à Rome, le vendredi 8 juillet. Pensée comme un dialogue avec Valentino Garavani, la collection-fleuve baptisée « The Beginning » faisait office de trait d’union entre le passé et le présent de la maison dans sa ville de naissance. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.