Adidas organise une série d’événements à Paris célébrant la créativité

Article publié le 24 mai 2019

Photo : Adidas.
24/05/2019

Au programme : DJ sets, expositions, tournois de foot et de basket, battle de danse et ateliers participatifs.

Alors que la collection « Home of Classics » qui rend hommage à dix modèles de sneakers emblématiques d’Adidas réinterprétés en cuir blanc sortira le 1er juin, la marque célèbre la liberté d’expression et la créativité en organisant, ce week-end, une série d’évènements dans le cadre d’un vaste projet baptisé « Carte Blanche ». Ainsi, depuis le 17 mai, dans le 18ème arrondissement de Paris, c’est un espace immaculé de pas moins de 3000m2 qui a été mis à la disposition d’artistes émergents travaillant dans des domaines aussi divers que variés. « Artistes, DJs, skaters, designers, musiciens, danseurs, sportifs… Chacun pourra exprimer sa créativité à travers sa passion », explique la marque.

Après avoir évolué jour après jour pendant une semaine comme un work in progress, le lieu, situé au 102, rue des Poissonniers, ouvre ses portes au grand public qui pourra y accéder gratuitement à partir de ce vendredi 24 mai et jusqu’à dimanche. Ce soir, un DJ set de Endrixx lancera les festivités à 20h, suivi par un showcase du rappeur Dinos et d’un second DJ set de Twenty9. Outre le fait de pouvoir découvrir en avant-première la collection « Home of Classics », composée de modèles mythiques tels que la Stan Smith, la Superstar ou encore la Rivalry et la Torsion Comp, les visiteurs seront invités à découvrir le travail des artistes sélectionnés par Adidas pour rejoindre  cette « Carte Blanche » et pourront également assister à différents événements ou participer à des ateliers.

Photo : Adidas.

À 16h samedi, après un tournoi de foot et de basket, la chorégraphe gabonaise Carmel Loanga dévoilera le spectacle de danse hip-hop qu’elle a imaginé pour la compagnie The Dress, puis à 18h, la jeune peintre Léa Augereau exposera ses toiles célébrant les femmes dans toute leur diversité. Avec leurs larges aplats de couleurs et leurs formes naïves, ces oeuvres évoquent aussi bien le travail d’une Marie Laurencin que d’un Modigliani couplé à l’exotisme d’un Douannier Rousseau. Engagé dans l’upcycling, le label La Draft présentera quant à lui sa nouvelle collection de vêtements. Dimanche 26 mai enfin, pour clore cette « Carte Blanche », la journée sera principalement consacrée à une battle de hip-hop, organisée par la danseuse Nawel Nabu et qui aura lieu simultanément avec un second tournoi de basket. Enfin, ce sera au tour de Jeanne Briand, jeune plasticienne diplômée des Beaux-Arts de Paris d’exposer ses sculptures, composées de modules en verre soufflés agrémentés de tuyaux, de câbles et de ports jack ou USB.

Vendredi 24 mai de 20h à 22h

• 20h – 21h: DJ Endrixx (DJ set)
• 21h – 21h30 : Dinos (Showcase)
• 21h30 – 22h : Twenty9 (DJ set)

Samedi 25 mai de 10h à 20h

• 11h – 12h : tournoi de foot
• 14h – 20h : tournoi de basket
• 16h – 19h : performance de danse par la compagnie The Dress, dirigée par la chorégraphe hip-hop Carmel Loanga
• 18h : vernissage de la peintre Léa Augereau
• 18h : présentation de la collection upcyclée du label La Draft

Dimanche 26 mai de 10h à 20h

• 12h30 – 18h : show & battle de danse organisés par la danseuse hip-hop Nawel Nabu
• 18h : vernissage de l’artiste plasticienne Jeanne Briand
• 15h -19h : tournoi de basket

La « Carte Blanche » d’Adidas se tiendra du 24 au 26 mai au 102 rue des Poissoniers, Paris 18.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Les vêtements virtuels vont-ils hacker l’industrie de la mode ?

Dans le contexte pandémique actuel, la mode immatérielle est en pleine expansion. Des vêtements et des accessoires virtuels qu’on ne peut ni toucher, ni porter dans la vie réelle, s’échangent pour des montants allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers. Avec en ligne de mire une mode à la fois plus sustainable et plus inclusive.

Lire la suite

Le chanteur Ichon est le visage du Kiss Kiss, premier sac vegan et gender-free d’Antidote Studio.

Pour le printemps-été 2021, Antidote lance son premier sac vegan et gender-free. Baptisé Kiss Kiss, ses lignes graphiques et son allure minimaliste s’inspirent des BPM, ou battements par minute, l’unité de mesure qui exprime le rythme de la musique.

Lire la suite

De quoi les cultures « core » sont-elles le nom ?

Regencycore, cottagecore, gorpcore… Ces tendances 2.0, sitôt apparues, sitôt transformées en hashtags, défilent en nombre sur les réseaux sociaux. Quel rôle jouent-elles au sein de la mode contemporaine ?

Lire la suite

La (haute) couture : ultime refuge de la jeune création ?

Laboratoire d’expérimentation pour les un·e·s, medium pour casser les codes pour d’autres, la haute couture se renouvelle grâce à une jeune génération engagée et créative bien attachée à défendre son désir de liberté et de non-conformisme. Quitte à refuser les visions statiques et parisiano-centrées de la discipline.

Lire la suite

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.