1971, le scandale Saint Laurent

Article publié le 31 mars 2015

S’inspirer des looks de l’Occupation, où la femme bataillait avec les moyens du bord pour avoir fière allure, voilà qui était osé. Or, Yves Saint Laurent n’avait cure de titiller les journalistes et autres acheteurs présents ce jour du 29 janvier 1971. Il était sans doute ravi de voir leurs visages scandalisés… Ou les nôtres, sages et attentifs, dans les salles d’exposition de la Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent.
Bergé lui-même ne cache pas sa joie, encore aujourd’hui, à l’évocation de cette sulfureuse collection, que l’on retrouve au sein de cette exposition, via des croquis, des dessins et des photographies retraçant ce virage du style. Turbans, épaules démesurées, jupes midi, souliers compensés, du plissé, des fleurs et paillettes… Un méli-mélo esthétique savamment réfléchi, comme en témoigne les dessins et archives de papiers de Monsieur Saint Laurent.
Pour poursuivre le voyage, offrons nous l’ouvrage où Olivier Saillard nous raconte le pourquoi du comment de ce défilé du scandale. « Plus qu’aux femmes de son temps, cette collection allait s’adresser à celles du futur, écrit Bergé dans la préface de l’ouvrage. On le voit si on observe la mode contemporaine. Yves a ouvert la porte à la liberté. Celle qu’il a toujours revendiquée. Celle surtout qu’il a donnée aux femmes. La mode n’est plus là, comme autrefois, pour dicter ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. La vieille querelle de la longueur des robes prête à sourire. Et les couturiers enfermés dans une tour d’ivoire qui dicteraient la mode seraient de nos jours ridicules. » Et toc !

Un texte de Sophie Rosemont

Jusqu’au 19 juillet, Yves Saint Laurent, la collection du Scandale
Fondation Bergé Yves Saint Laurent – 53, Rue Léonce Reynaud, Paris 75016

Yves Saint Laurent, 1971, la collection du scandale (Flammarion)

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Pré-commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Rabanne x H&M : Julien Dossena et Ann-Sofie Johansson se livrent sur leur collaboration dans une interview exclusive pour Antidote

Après avoir fait appel à Stella McCartney, Donatella Versace ou plus récemment Casey Cadwallader de Mugler, le géant suédois H&M s’est associé à la maison Rabanne et à son directeur artistique, Julien Dossena, pour concevoir sa nouvelle collection capsule en collaboration avec un·e grand·e designer. En résulte des pièces à l’esthétique seventies audacieuses et festives, retranscrivant l’approche radicale et l’exploration des matières chères à Paco Rabanne.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.