Tory Burch’s Equestrian Allure  

Article publié le 17 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Tory Burch

Designer Tory Burch drew inspiration for her latest collection from Eric Rohmer’s classic film « L’amour l’après-midi » and blended it with chic equestrian staples.

This melange of upper crust 70s sportswear was a spot-on step into the past, one that was still able to maintain a sense of modernity.


To be fair, it is really hard not to look coolly sophisticated when outfitted in English riding attire. A tailored riding jacket in Liberty floral print, slim jodhpurs and coats crafted in colorblock wool reminiscent of a horse blanket are just going to be sure bet pieces. Women currently fight over the vintage versions of these styles so Burch’s head for business could be felt in the strong commercial viability of this lineup.


That is not to say the collection felt calculated. Far from it. Burch really does exist, and grew up in, the rarified world this collection celebrates. She was an avid horserider as a child and she experienced the grace of this style first hand in her formative years.


All of that up close and personal knowledge could be felt on the catwalk. The sequined diamond pattern tops and dresses and the colorful stripped skirts brought to mind horse jockey jerseys. The red, white and blue top sticking on a jacket hinted at the edging used on horse tack and the colorful scarves tied jauntily around the neck brought in a feisty bandit touch.


This collection gave Burch a first place finish.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN