The Luck of Philip Lim  

Article publié le 16 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : 3.1 Phillip Lim

Far-flung show venues in New York are the bane of every fashion journalist, editor and photographer’s existence. On Monday afternoon, when the snow started to stick and the roads became slippery, it was designer Phillip Lim who took the brunt of the logistical fallout and started his signature show, even after waiting more than 30 minutes, with a number of key journalists still valiantly struggling to make it to his venue.

What those who arrived late and had to stand on the sidelines could appreciate was the way Lim was able to take fashion staples and give them a modern twist. In the literal sense, on sweaters that came with sleeve-like belts tied at the waist but also figuratively in how he blended masculine and feminine fabrics together in a way that felt fresh, particularly via his autumnal color palette. The designer was also on trend with his use of velvet to create some strokeable suit jackets and a patchwork effect on cargo pants.

The leitmotif of the collection was the ginkgo leaf. Its unique shape came shimmering down the front of shift dresses, tops and pants. Legend has it that if you catch a ginkgo leaf as it floats to the earth, you will have good luck. Lim certainly looks like he is going to be lucky with this oddly alluring lineup.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN