The Immaculate Jason Wu  

Article publié le 14 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Jason Wu

Jason Wu has made finding new ways in which to telegraph a sophisticated well-heeled look his life’s pursuit, without falling into the trap of creating clothing that is too lady-like or polished to a frigid perfection. It’s quite a sartorial high-wire act and this season Wu pulled it off with an effortlessness that hinted that heno longer needs a sartorial safety net.

Now that he has made it past the symbolic ten-year anniversary of his signature brand, there is a sense that Wu has achieved true self confidence and understanding of who and what he is all about. His women, as embodied by front row guests Jennifer Hudson, Diane Kruger and Jamie King, are strong, seductive and sure of themselves. They can pull off a lace slip dress or one tied to the body with a few well-placed ribbons just as easily as they can a tailored midnight navy skirt suit with a downy finish, or a top spliced together front to back with two different weaves of knitwear.

Top marks go to the fitted plaid-patterned pants with wool feltstrips lining the outside of the legs that slip open suggestively below the knee. Brightly colored fur collars on outerwear added a pop of youthful energy into the mix. They somehow balanced out the use of velvet seen on footwear, either high or square low-heeled, that were both decadent and delightful.

This was a fine show from Wu, one which presented quite a few strong arguments for making an effort to look your best every day.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN