Shaping Up Jacquemus  

Article publié le 1 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Jacquemus

Is it too early to say that Simon Porte Jacquemus is shaping up to be the Martin Margiela of his generation? The French designer, who garnered a special award at last year’s LVMH Prize, has a childlike joie de vivre view about fashion. His most recent collection even had the power to make Anna Wintour smile (repeatedly) during his Monday evening show.

So what put Wintour in such a good mood? A lineup of clothing that played dramatically with proportions, geometry and asymmetry. Where metallic baby doll dresses were constructed so that the spaghetti straps rounded stiffly high above the ears or came iron flat and plastered starch-like across the front of a sleeveless jumpsuit. Jackets were so wide women wearing them would have to walk sideways through a doorway. They were almost two dimensional, in a way that was reminiscent of some of Rei Kawakubo seminal work. And then there were all of the sartorial hybrid pieces, Frankenstein designs crafted from an assortment of fabrics stitched or tied together on the body.

As other leaders of the « Now Generation », including Demna Gvasalia and Alexandre Mattiussi, looked on from the overcrowded front row Jacquemus more than proved he has earned a place among them. His voice is one the fashion world needs to have in its chorus.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN