Saab’s Walk on the Dark Side  

Article publié le 6 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Elie Saab

The first inkling of the sartorial shift at the Elie Saab show could be found in the thank you notes placed with the show notes. At the top of the list was the news that the live musical performance at the presentation was by MØ. You usually would not associate a brand like Saab with an electro pop singer who has the the most streamed song in Spotify’s history and counts over 250 thousand followers on Instagram. But change seems to be afoot at Saab.

The music ended up being a great backdrop to a collection that put aside the designer’s sweeter romantic side for something dark, a bit racy and thoroughly bewitching. The predominantly black collection explored the after-dark beauty of the gypsy glam rocker, a woman who isn’t afraid of a lot of fringe, delights in the idea of a dress and cape covered in plum and cranberry-hued pearl polka dot embellishments and has no problem wearing velvet platform heels as she weaves her magic spell in a fishnet lace and leather semi-sheer gown. 

The designer really pushed out of his comfort zone this season and the reward for that risk was a lineup that had a fierce femininity to it. With this collection you get the sense that the Saab woman is very much in control of her sensuality and knows exactly how powerful her beauty is. Most importantly, she has absolutely no qualms about wielding it.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN