Rochas Reins It In  

Article publié le 3 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Rochas

In an interesting twist, Alessandro Dell’Acqua went in two opposite directions in terms of design for each house he works at this season. For his N21 label, his sartorial choices were more daring and tougher in spirit while at Rochas this Wednesday, he pulled back on the overwrought embellishments and exaggerated proportions, which have come to personify the label, for something more controlled if in no way less feminine or romantic.  

Dell’Acqua went with long deflated shapes that were given a sense of movement thanks to ruffle embellishments and floaty fabrics. Velvet was another key material the designer employed to instantly give his creation a richness and a sense of opulence. But he used it in a controlled manner, leaving it bare of any additional embellishments. 

There were times when the designer got a bit carried away. The vibrant sparkling flower fabric was perhaps a step to far; better were the dark plastic sequins pieces cut in different sizes discs. While the dissonant color palette was oddly perfect with its mustards, pea greens and  apricot orange. Dell’Acqua has a great gift for making odd hues play nicely together. 

This was a charming collection and one that showed a real development in style for the house.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN