Redemption’s Rock and Roll Soul  

Article publié le 4 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Redemption

This season designer Gabriele Moratti decided to take his Redemption brand back to the multicultural microcosm that was Andy Warhol’s Factory.  A place where it didn’t matter what you looked like, where you came from or who you loved as long as you were a free thinking creative spirit. 

Moratti too is a fun-loving carefree kind of guy and his catwalk was an all-inclusive space as long as you were a rock’n’roller in your soul. He had room for Thin White Duke gray trousers and the matching fitted vest. A modern Marianne Faithfull could kill it in a sequined leopard patterned A-line dress and floor skimming long fur trimmed coat. Beyoncé would look fierce in the designer’s shimmering caftan or black tuxedo gown. And MØ could wear the knee-high boots and glossy ribbed cape dress on stage at her next electro pop concert. 

Sufficed to say this collection was all about fashion with attitude. It’s for people with charisma who grab attention wherever they go without even trying. These clothes will just help to heighten the wow factor when they walk in the room. 

A fact proven on the catwalk when super model icon Pat Cleveland closed the show. She lived the Factory heydays and she worked the room, and her Redemption outfit, like a pro. When the other models walked off the catwalk you pictured them just going backstage. When Cleveland exited, she looked like she was heading into a club in full-blown party mode. A true artist in her element.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN