Rag & Bone’s Urban Strength  

Article publié le 16 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Rag & Bone

Rag & Bone designers David Neville and Marcus Wainwright doubled down with a great show on Monday night.

The pair created a convivial atmosphere at the end of a long and grueling day filled with a number of key fashion shows as well as lots of snow and rain. Their large empty hangar-like space became a safe haven where drinks and truffle popcorn were served before the duo reenergized the audience with some fantastic live music from Atoms for Peace and a just as fantastic lineup of urban attire.

Down a two-lane runway – on the inside the menswear and circling around it, the womenswear – the designers offered up an army of cool downtown kids who just happened to look a bit more put together than their real-life counterparts. All the city staples were there for the picking: the shearling-lined coats, the graphic hockey-like jersey tops, high-cuffed denim pants, tracksuit bottoms and fun oversized cable-knit sweaters with buttons racing down the arms.

There was also a hardy outdoors core at the center of this season’s design concept. Sports like hunting (orange quilted jacket), motor cross biking (articulated pants) and hockey (the aforementioned jerseys) were all alluded to on the catwalk. They all just came together in a way that felt organic, real and timely.

This was a show that checked all the boxes in terms of modern street style. It left guests feeling happy to have been there to see it come to life on the catwalk.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN