Pucci’s Mountain Peak  

Article publié le 26 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

What a difference six months can make. Just like his predecessor Peter Dundas with his new gig at Roberto Cavalli the day before, designer Massimo Giorgetti made a concerted effort this season to return to the codes the founder of his house first established.

 

When Emilio Pucci began in 1947, skiwear was where he initially made his mark. His colorful graphic designs popped against the pristine white slopes almost seventy years ago and today Giorgetti’s mountain peak prints, vivid patterns and bold color combos felt very much like streetwise decendants of those early designs, the addition of pointy-toed footwear with ski boot fixtures and fittings finishing the idea off with aplomb.

With this show, the thought behind Giorgetti’s appointment at Pucci really came into focus. He knows his sportswear, bold colors don’t frighten him and he can inject urban edge into a house that been, up until now, courting glamazons and boho babes.

His body-con ensembles and neat dresses cut from a print that looked like colorful icy crystal fractals were bracingly fresh and smartly offset by cocooning alpine outerwear. Oversized boyfriend sweaters with abstract color-blocking hinted at sports jerseys while slim vertically striped tops finished with long hanging horizontally striped cuffs skated on the edge of practicality.

This sophomore show was a smart move by Giorgetti and pointed him in the right direction for the future.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN