Prabal Gurung’s Fairytale Fashion  

Article publié le 15 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Prabal Gurung

Designer Prabal Gurung was feeling in a modern fairytale sort of mood on Valentine’s Day. He kicked off his show notes with the line “this season I take you to a place where magical realism reigns” and that is exactly what he did with a collection that really tried to sprinkle a bit of sartorial magical fairy dust on clothing meant for the real world.

His avenue of choice for getting this sensation across was the incorporation of a feather or leaf motif on many of his looks. Sometimes they appeared literally, as was the case of one standout feather-and-pearl embellished cream top. But more often the image was figured as a print of fluttering feathers falling down the length of a dress, embroidered in gilded thread on a semi-sheer top or as an outline inserted into the pelt of a fur coat.

The other take-away idea of this collection was Gurung’s use of buttons to close up skirts or pant legs, which he left sexily undone and a stylistic choice that was a bit hit-and-miss on the runway. Better was the covetable outerwear. The fur-collared duffle coat that opened the show was divine and the lavender flounce-sleeved astrakhan velveteen coat was also a romantic winner.
If this collection felt slightly out of step with current trends in fashion, that didn’t take away from its beauty. There will always be women who want to dress as if they lived inside a perfect storybook world, and for them Gurung has just the right Happily Ever After outfits.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN