Moschino is a Fire Starter  

Article publié le 26 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

Jeremy Scott was on fire this Thursday night with a show that was smoking hot. And this being Moschino, it meant the designer’s evening gowns were quite literally puffing out plumes of smoke as the models took their turns on the catwalk.

It was an easy gag. Scott scorched his gowns so that they looked as if they’d been strategically burned away, barely rescued from a three-alarm fire. Some pieces survived better than others; one cheeky black tuxedo number had the bum burned out. But, apart from a ridiculous matchstick dress and the now Instagram infamous chandelier ball gown, many of the singed styles had a troubled beauty about them. And without a doubt, the charred clothing in the collection, which ended the show, were its strongest offerings.

Before them, it was an overly long lineup of bad-girl biker chick designs going a tad too far off the rails with its blends of leather jackets with bow-covered 80s satin prom dresses, and chain-link skeleton outlines on suits. One notable exception was the opening floor skimming perfecto leather gown, which was tough enough to make it in the real world.

This collection was less well-rounded than Scott’s previous work for the house. Maybe he got just a bit too much smoke in his eyes this season to see clearly.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN