Missoni’s Fresh Approach  

Article publié le 29 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

Freshness was the word of the day at the Missoni tonight. A new show venue, a casting of up-and-coming models and a collection that broadcast a relaxed vibe made for a very winning combination.

Next year, Angela Missoni will have been designing the collection for two decades and that wealth of experience was apparent on the catwalk. Her ability to stay true to the core values of her family company and yet reinvent those constructs each season is the mark of a truly great designer.


This time she was able to do that by elongating her silhouette so that shirtsleeves fell well below the models fingertips, multicolored striped scarves skimmed the ground and knit jackets were built to fit in a slightly oversized manner. Add this to the way she layered together those diverse geometric pieces and the sartorial message was one of youthful exuberance.


Then, there is the inherent girlish charm of wearing a roomy boyfriend sweater sans pants. And let’s be honest, there is a bit of an age limit on wearing a pair of vertical striped wide-cut trousers and gamely matching them with a wide horizontal striped blanket style wrap.


To the lengthened lines Missoni added more fluidity through the construction of her pieces, via trailing embellishments like fringing and also the yarn she used. Her feather-light knit Lurex dresses and slim pants shimmered in the show lights, accenting the models’ every movement.


Missoni once again proved that, in a season when bold colors and geometric shapes are trending, she is still the master of this methodology.

 

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN