Max Mara’s Bauhaus Beauties  

Article publié le 26 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

The Max Mara design team name-checked Constructivism, Modernism and Dadaism in the first line of its fall/winter 2016 show notes and also suggested that an energetic uprising of genre-defying women from the 1930s were at the heart of this collection. That certainly rang true on the catwalk where the dynamic lineup use thick horizontal stripes, bold accent colors and glossy metallic sequins to great effect.

However it was hard not to think of another one-of-a-kind woman artist while watching the show. Not too long ago, Miuccia Prada very memorably put her sartorial stamp on this style and it left its mark on the fashion world’s collective psyche. But that point didn’t take away from the success of this collection.

Often, Max Mara shows tend to be more « fashion » than the real wardrobe staples that eventually end up in stores. Hopefully that will not be the case this time. Even the more daring ideas, such as a full length lustrous gold sequin coat or a pinstripe suit with an insert of leather stripes across the chest, deserve to exist outside of a show setting. Ditto all the great outerwear, from the classic camel coats to the ones that played with matte and gloss materials in bright yellow, green or blue (even the ones that brought all those hues together in one piece and upped the ante with stripes). And you gotta love a pink suit with striped black and white pockets.

This upbeat collection kicked off a jam packed day of shows on the right note, offering classic style with a kick of color and geometric edge.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN