Marni Leans into the Curve  

Article publié le 29 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

On the last full day of Milan Fashion Week, designer Consuelo Castiglioni wowed a haggard and rain-soaked audience with a Marni collection that beautifully challenged the status quo in terms of proportions, color and pattern combinations for textural intrigue. She also gave a masterclass in modern embellishments.

Through her rounded shapes – the deflated balloon sleeves, the curving cut-away capes and skirts, and even the aerodynamic footwear and stirrup pants – she was able to convey a sense of modern femininity.

Not girly or particularly romantic, just womanly, these are clothes created for women who are fully self-aware. They are no longer looking for outward approval; the only person the woman wearing these pieces wants to please is herself. If she wants to wear a high-waisted pair of pants with a super wide belt or a cocooning top embellished with colorful big round plastic sequins, then let the world be damned.

What was so impressive about this collection was how Castiglioni was able to keep all the strong shapes and even stronger prints in balance, fearlessly layering and repeating them in different manners and occasionally making them even more eye-catching via shimmering beadwork. And the choice to subtly echoing the shape in the wavy 40s style hair the models sported was a sublime touch.

This collection was a beautiful example of what contemporary chic looks like. Granted it is not for the faint of heart. But that is the best way for a brand like Marni to weed out those women not yet ready to take on the world on their own terms.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN