Margiela: More Than the Sum of its Parts

Article publié le 4 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Margiela

There was a magpie mood at the Masion Margiela show on Wednesday where designer John Galliano presented a collection that saw different elements of dress meld together in eclectic ensembles. 

This form of fashion is Galliano’s happy place. His ability to see the beauty in any era, style of dress, or location (real or fictional) is unparalleled. It is a talent that makes it possible for him to create pieces from a number of disparate sources and bring them together to create something bigger and richer than the sum of its parts. It’s a gift that he shares with the founder of this unique house and is one of the reasons his tenure at Margiela feels so right. 

This time Galliano’s skill was even more apparent as the designer toned down the theatrics even further on his catwalk. He gave each model their own unique style of hair and makeup but stopped short of asking them to embody a particular character as they walked his runway. In this way it was the multifarious clothing that reaped all the attention.

This way, a classic trench coat would appear finished off with colorful knit muff-like wide cuffs. A vintage bomber pilot’s worn in jacket would grow into a cape/dress. Or a bipolar knit sweater, which smashed together different patterns and colors, was only held in check by a super wide belt cinched tight against the torso. 

As always with Galliano there is a poetry to his enthusiastic abandonment of any semblance of normality. With what is going on in the real world right now, a bit of escapism is a welcomed reprieve. 

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN