Iris van Herpen’s Double Vision  

Article publié le 9 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Iris Van Herpen

Once again, with a budget of maybe a tenth of that used by some of the big name brands, designer Iris van Herpen came up with a show concept that was one of the most creative of the entire Paris Fashion Week. The Dutch designer explored the idea of dimensionality and breaking through the fourth wall to bring her audience into her world or, if we are being honest here, having her world invade our own.

To express this idea she stood her models in front of panels of translucent plastic that distorted and multiplied their reflected image so that sometimes two (or three) different versions of the same model would appear through the screens at a time. It made for a slightly spooky show with one journalist name-checking the horror film “The Ring”, which features a girl crawling out of a television set to wreak havoc on the living.

Van Herpen admitted that the show got its start in the idea of lucid dreaming and being able to control that magical space to mold it to one’s wishes as opposed to helplessly following where it takes you. And what the designer has conjured up from her own fraught dream state is a collection filled with neo-futuristic architectural designs (think the Oculus building in New York) that surround the body. Garments crafted from high tech materials that look like 3D printing schematics brought to life.

Van Herpen might have dreamt up this collection as she was drifting off to sleep, but today she woke the world of fashion up to an innovative version of poetic dress. 

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN