Giamba’s Youthful Rebel  

Article publié le 26 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

Sugar and spice and everything nice, that was what Giambattista Valli offered fashion with his latest Giamba collection. A lineup that gave the designer’s own spin on the 80s revival currently inundating Milan Fashion Week.

His take on the era was in the vein of Molly Ringwald circa « Pretty in Pink », meaning quirky girly designs with a dash of punky rebellious attitude. A combo that was just as puckish as back in the day with cute/cool mashups of lace, ruffles and red lip prints.

As this line is slanted to a younger clientele, Gamba ended his babydoll dresses well above the knees and paired rock-and-roll zebra print cardigans with graffiti mini skirts and platform lace-up boots. It’s an aesthetic that you wouldn’t really associate with the designer, who usually slants much more romantic and hyper feminine.

However this new direction suited Valli and the price point of this collection very nicely. Young, fun and a tad daring, the Giamba girl has got the mix just right.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN