Future Perfect for Paco Rabanne  

Article publié le 4 mars 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Paco Rabanne

The Paco Rabanne brand has always been about looking towards the future. And if there is one place where the future has been warmly embraced, it’s Asia, maybe more specifically Japan, where every kooky techie trend seems to catch on like wild fire. So it seemed somehow fitting that three years into his gig at the house, Julien Dossena would turn that part of the world for inspiration.

It was a fount of fantastic ideas. Everything, from the Velcro-tab flat boots and the beautifully tailored front-pleated and slightly samurai style pants, through the crouching tiger harness top and embroidered dress, all the way to the mesh metal pieces speckled in kawaii cute flowers, made this show a forward-thinking winner.

Even the pieces that were less linked to Eastern staples were clever and deftly done. The “run in my stocking’’ white tank top that opened the show was just cool. Ditto the Space Age curves built into a gray dress with pink shading used as a contrasting color to accentuate the lines. And the judicious use of flame embroidery blazing out around the lower back or licking the shoulders of a glossy jacket was feisty.

But perhaps the most futuristic thing about this fantastic show was that some of the pieces, granted not enough of them, were already available to purchase in the brand’s just opened store in Paris and on its newly launched e-commerce website. This collection was the perfect example of the appeal of “see now buy now” shopping. Good fashion waits for no man.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN