Ferragamo’s Vital Contribution  

Article publié le 29 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Salvatore Ferragamo

Massimiliano Giornetti proved with his most recent Salvatore Ferragamo show that he is right in step with the young Turks of Milan Fashion Week. His sharp yet riotous collection was as exacting in its execution as it was joyful in its use of color. 

This was a bold collection filled with color blocking, outsized patterns and finishing touches that made statements all their own. Merely the daring idea of creating a pinking shear spiky edge on a double-faced cashmere coat or the panels of a scallop-edged skirt was remarkable. Then it was the turn of zippers to take center stage, graphically delineating sections of coats, tops and skirts and, in a racy touch, occasionally being left undone, while the designer’s use of big buttons in contrasting colors to accent the edges of fabric segmentation was one more example of just how important the choice of fastenings can have on the success of a look.

The way Giornetti manipulated his fabrics was also impressive to behold. He gave a new dimensionality to a skirt’s car wash fringe hemline by rounding the fabric back on itself to create a looping effect. A pleated dress became so much more by his decision to create different sections of pleats down the garment and vary their spacing in each segment. Even the way he took a colorful zigzag chevron motif on the torso of a knit shift dress and elegantly moved it into a pleated skirt was gracefully done.

This was a collection filled with invigorating, vivacious designs. Their destiny: to go forth and bring new energy and life into winter wardrobes.

 

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN