DKNY Pumps up the Volume  

Article publié le 18 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : DKNY

If last season, designers Dao-Yi Chow and Maxwell Osborne paid homage to New York with their cityscape designs, with their sophomore show they decided it was time to really represent its inhabitants.

The duo infused the collection with a street hip hop cool where a play on proportions was paired with a youthful « screw you » attitude, resulting in a raucously hip lineup. The midriff was a major player in the show with cropped tops, short voluminous bomber jackets and silk overalls leaving quite a bit of skin on display.


With the midriff left bare, like the center of an hourglass, the pair pumped up the volume on both their tops and bottoms. Comfy cashmere tracksuit pants, or slouchy trousers worked well with shrunken tops. Sporty red laces braided into the hip of silk slip dresses were both sexy and very very street.


Finally what urban dweller doesn’t have at least one message t-shirt in their closet? Chow and Osborne came up with a great new twist on the DKNY logo by branding back pockets of jeans with a number of misspelled or phonetic takes on the word. And at the end, they gave their own reinterpretation of what the four letters stood for with all the models wearing black sweat shirts saying things like “ Dazed Kids New York” “Don’t Knock New York” “Designers Know Nothing Yet”. After the show the models exploded out of the venue – dashing to their next appointment – wearing those sweatshirts out on the New York city streets, spreading the news that there is a cool new DKNY in town.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN