Bottega Veneta’s Modern Refinement  

Article publié le 27 février 2016

Share :

Texte : Jessica Michault
Crédit : Fashion GPS

Chicissimo! Is that a word? Well, it is now, because how else to describe the refined yet vibrant beauty on display at Bottega Veneta?

Tomas Maier created a collection that was both feminine and fierce. His long and lean silhouettes in body skimming knits looked as stylish as they seemed comfortable. However nothing is ever simple in Maier’s hands. He is an avid explorer of new techniques and fabrics and his ceaseless curiosity resulted this time in designs that magnified the beauty of traditional sartorial constructs. 
Plaids and checks were a big part of this collection’s story and Maier gave the traditionally masculine motif a feminine twist. For example, delicate floral print dresses were sliced and diced across black georgette fabric for graphic power. Alternatively checked and pleated knit dresses or classic plaid coats would be judicious finished with a smattering of sequins. As for the colorful lambskin coats bisected with bands of Karung and Ayers snake skins, well they were a feisty and über luxe take on the theme. 
Stunning statement green stone on silver jewelry were a welcome addition to the ensembles, as was a brand new ladylike bag line cut from exotic skins in bold colors. 
But the most attractive thing about this show was how the garments, as intricate as they were, felt utterly wearable. More than that, they were a complete wardrobe that could easily entice a modern woman to empty out her closet and fill it with every stitch of clothing in this striking collection.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN