L’interview de Linda Rodin  

Article publié le 8 février 2016

Share :

Propos recueillis par Laurence Vély

 

On les appelles les « sexygénaires » et elles n’ont jamais été aussi influentes que ces dernières années. Remises en valeur par le blogueur Ari Seth Cohen avec le blog Advanced Style, qui a fait l’objet d’un documentaire, présentes sur les campagnes des marques de luxe… Les plus de 60 ans font l’objet d’un engouement sans précédent. Linda Rodin est l’une des figures de proue de cette tendance. Ancienne mannequin devenue styliste, rédactrice en chef mode du Harper’s Bazaar, cette New-Yorkaise aux cheveux blancs commercialise maintenant sa propre gamme d’huiles de soins lancée en 2007, Olio Lusso. Cet apôtre de la simplicité et du bien-vivre a répondu pour Antidote à quelques questions sur la beauté.

Qu’est-ce-qui vous rend belle ?
Ma vie intérieure et l’appréciation de ce qui est autour de moi.

Qu’est-ce-qui rend les femmes belles ?
Je ne sais pas. Chaque femme est belle et différente à sa manière.

Quelle est l’idée reçue la plus commune sur la beauté ?
Que la beauté est la perfection.

Sincèrement, y a-t-il des produits magiques ?
Le sommeil et un bon bain avant de dormir.

La meilleure crème du monde ?
Pour moi, ce n’est pas une crème : c’est le Rodin Olio Lusso, mon huile pour le visage et l’huile pour le corps.

Comment garder une belle silhouette malgré l’âge ?
Je pense que ça dépend de la génétique et de notre capacité à prendre soin de nous-mêmes. Avec de la bonne nourriture, beaucoup de sommeil et un travail gratifiant.

Certaines femmes vieillissent bien, d’autres non… Qu’est-ce-qui fait la différence ?
Je ne suis pas sûre. Je pense que nous pouvons rester jeunes en étant toujours engagés dans le monde autour de nous.

Pensez-vous qu’il vaut mieux accepter le vieillissement ou lutter pour rester jeune ?
Il faut l’accepter, l’embrasser et rester en bonne santé.

Quels petits détails aident une femme à rester chic et élégante ? Vos conseils personnels?
Il est toujours bien de travailler pour garder une belle silhouette et aussi s’habiller raccord avec son âge.

Croyez-vous au pouvoir des ingrédients miracles ? 
Je pense que tout ce qu’il faut appliquer sur son visage doit viser à l’hydrater. C’est tout.

Une recette ?
Nettoyez la peau le soir et appliquez de l’huile quand la peau est moite.

Votre habitude beauté que nous ne soupçonnons pas ?
Un bon cappuccino le matin quand je promène mon chien et un bon verre de vin le soir pour me détendre.

Préférez-vous les femmes naturelles ou sophistiquées ?
J’aime me considérer comme une femme naturelle et sophistiquée.

Votre truc de beauté ?
Beaucoup de sommeil.

Le meilleur institut?
Aucune idée.

Le meilleur coiffeur ?
Je me coiffe moi-même.

Le meilleur maquillage?
Pareil.

Quel vêtement rend une femme belle ?
Celui qui lui correspond bien.

Votre mantra?
La santé, c’ est la richesse.

Quel conseil donneriez-vous à femme de 20 ans ?
Profitez de votre jeunesse.

De 40 ans ?
Pareil.

De 50 ans et plus ?
Prenez soin de votre corps et de votre santé.

[ess_grid alias= »antidote »]

Les plus lus

> voir tout

Une exposition signée Virgil Abloh II

Alors qu’il dévoilait il y a quelques jours les pièces nées de sa collaboration avec le label californien de Carol Lim et Humberto Leon Opening Ceremony, l’ancien Club Kid Walt Cassidy, mieux connu dans les années 90 sous le pseudonyme « Waltpaper », publie aujourd’hui un beau livre dédié à la sous-culture qui a secoué la […]

ArtBeautéFresh News

Pourquoi les hommes sont la nouvelle cible de l’industrie du maquillage

Face à une nouvelle génération d’influenceurs brisant le tabou du make-up au masculin, l’industrie de la beauté fait voler en éclats les frontières du genre à coups de cosmétiques 100% mixtes. Une façon de réinventer, à grand renfort de marketing, le maquillage comme un outil d’expression personnelle, loin des stigmates d’une féminité standardisée.

Beauté

Qui se cache derrière les premiers parfums Louis Vuitton ?

Pour la première fois de son histoire, la maison Louis Vuitton a décidé d’explorer l’univers des parfums. Ses sept nouvelles fragrances signatures incarnées par Léa Seydoux sont l’œuvre de Jacques Cavallier-Belletrud, maître parfumeur et créateur des iconiques L’Eau d’Issey et Dior Addict. Le nez de la maison dévoile pour Antidote les secrets dont il a hérité de ses pères et raconte le long et passionnant processus de conception d’un parfum.

Beauté

Le maquillage est-il passé de mode ?

Teint brillant, bouche nue, regard épuré : le no make-up déboulonne les standards beauté, aussi bien sur les podiums que les comptes Instagram des célébrités. Entre tendance stylistique et statement naturaliste, anatomie d’une rébellion devenue révolution.

Beauté

RuPaul, l’avant garde transgenre

Alors qu’un beau livre sera bientôt dédicacé à la drag queen touche à tout, géniale et haute en couleurs chez Rizzoli, 3 raisons qui ont fait de RuPaul une icône en avance sur son temps et toujours à la page.

BeautéModeMusique

Contouring, DIY, gender fluidity : et si Boy George avait tout inventé ?

Bien avant l’ère du gender fluid, Boy George était l’icône beauté ultime. Symbolisant à merveille l’art flamboyant de l’androgynie dans la pop des années 80, la new wave et le mouvement néo-romantique, son manuel de « maquillage et de look » sorti en 1984 n’a pas pris une ride.

BeautéMusique

lire la suite

> voir tout

BeautéMusique

NOW GENERATION : la nouvelle série mode issue du magazine