Happy Shiny People par Ozzy Salvatierra

Article publié le 19 janvier 2015

Share :

Il a été nounou ou fleuriste. Mais, dès son plus jeune âge, Osvaldo Salvatierra évolue dans l’univers de la beauté, sa mère en ayant fait son métier. Dès 10 ans, il s’exerce sur ses petits camarades et travaille sans relâche ses couleurs, quitte à mélanger des pastels à des fruits rouges… Il apprendra néanmoins des méthodes plus classiques au Los Angeles High School for the Arts. Très vite, il découvre la force du regard et d’un crayon bien placé… sans pour autant s’engager franchement dans cette voie. Jusqu’au jour où il ouvre le livre Making Faces de Kevyn Aucoin. Révélation : il décide de ne se consacrer qu’au maquillage. Il s’installe à New York, fait ses armes chez Shiseido et, très vite, son sens de la lumière devient indispensable à tout shooting qui se respecte. Parmi ses nombreuses collaborations : Tom Allen, Fabien Baron, Craig McDean, Dan Martensen, Peter Lindbergh… La liste de ses clients est tout aussi impressionnante, de Stella McCartney à Max Mara, en passant par Diesel et Alexander Wang. Ozzy serait-il la rock star du make-up ?

Quel était l’effet recherché de ce maquillage ?

Ce shooting aux côtés de Miguel, Yann et Romina (Manenti ndlr.) a vraiment été très excitant. Nous étions à Chinatown, de nuit. Tout était sombre et désolé autour de nous, ce qui me rappelait les fins de soirées des années 90. Yann est arrivé avec ce look à la fois chic et festif, Romina a teinté de rouge les cheveux d’Alana. J’ai maquillé ses yeux comme ceux de mes amies qui vivent downtown et j’ai rajouté une bouche rouge mat, tel un mélange de toutes les filles que l’on peut voir dans ce quartier. Un fantasme nocturne… J’aurais aimé rester avec elle jusqu’au lever du soleil.

Quels produits sont indispensables pour réaliser cette mise en beauté?

Les yeux éclatants et les lèvres de velours cramoisi sont impossibles à réaliser sans de généreuses quantités de paillettes et un crayon à lèvres rouge. J’aime la sélection glitter de Make Up Forever. Nous avons utilisé trois teintes sur les yeux d’Alana, dont le Gold Blue And Irridescent.

Combien de temps demande-t-elle ?

En dix minutes, cela peut être jouable, c’est vraiment très facile. Préparez votre peau et appliquez du noir sur vos yeux. Puis ne lésinez pas sur la quantité de mascara.Si vous souhaitez que le glitter tienne toute la nuit, utilisez de la colle à cils. Un peu de baume à lèvres sur les paupières sauront préserver les paillettes… jusqu’à ce que vous les retiriez. Soulignez vos lèvres. Et sortez vous amuser!

L’erreur fatale à éviter?

Si vous utilisez de la colle pour faire tenir les paillettes, veillez à n’en mettre que très peu. Si elles se dispersent sur tout votre visage, vous pouvez les enlever avec du ruban adhésif. Regardez votre visage dans une pièce faiblement éclairée afin d’avoir une idée de ce à quoi vous ressemblerez la nuit. Mettez autant de couleurs et de paillettes que vous le souhaitez, et, comme je le disais plus haut, amusez-vous car tout le monde vous remarquera.

Vos astuces pour réussir ce maquillage?

La confiance en soi.

Propos recueillis par Sophie Rosemont.

beaute-volle-alana-zimmer

Les plus lus

> voir tout

Une exposition signée Virgil Abloh II

Alors qu’il dévoilait il y a quelques jours les pièces nées de sa collaboration avec le label californien de Carol Lim et Humberto Leon Opening Ceremony, l’ancien Club Kid Walt Cassidy, mieux connu dans les années 90 sous le pseudonyme « Waltpaper », publie aujourd’hui un beau livre dédié à la sous-culture qui a secoué la […]

ArtBeautéFresh News

Pourquoi les hommes sont la nouvelle cible de l’industrie du maquillage

Face à une nouvelle génération d’influenceurs brisant le tabou du make-up au masculin, l’industrie de la beauté fait voler en éclats les frontières du genre à coups de cosmétiques 100% mixtes. Une façon de réinventer, à grand renfort de marketing, le maquillage comme un outil d’expression personnelle, loin des stigmates d’une féminité standardisée.

Beauté

Qui se cache derrière les premiers parfums Louis Vuitton ?

Pour la première fois de son histoire, la maison Louis Vuitton a décidé d’explorer l’univers des parfums. Ses sept nouvelles fragrances signatures incarnées par Léa Seydoux sont l’œuvre de Jacques Cavallier-Belletrud, maître parfumeur et créateur des iconiques L’Eau d’Issey et Dior Addict. Le nez de la maison dévoile pour Antidote les secrets dont il a hérité de ses pères et raconte le long et passionnant processus de conception d’un parfum.

Beauté

Le maquillage est-il passé de mode ?

Teint brillant, bouche nue, regard épuré : le no make-up déboulonne les standards beauté, aussi bien sur les podiums que les comptes Instagram des célébrités. Entre tendance stylistique et statement naturaliste, anatomie d’une rébellion devenue révolution.

Beauté

RuPaul, l’avant garde transgenre

Alors qu’un beau livre sera bientôt dédicacé à la drag queen touche à tout, géniale et haute en couleurs chez Rizzoli, 3 raisons qui ont fait de RuPaul une icône en avance sur son temps et toujours à la page.

BeautéModeMusique

Contouring, DIY, gender fluidity : et si Boy George avait tout inventé ?

Bien avant l’ère du gender fluid, Boy George était l’icône beauté ultime. Symbolisant à merveille l’art flamboyant de l’androgynie dans la pop des années 80, la new wave et le mouvement néo-romantique, son manuel de « maquillage et de look » sorti en 1984 n’a pas pris une ride.

BeautéMusique

lire la suite

> voir tout

BeautéMusique

NOW GENERATION : la nouvelle série mode issue du magazine