Le prisme surréaliste

Article publié le 26 février 2015

Art

Depuis le début du 20ième siècle jusqu’à la fin des années 60, le surréalisme a été l’un des courants artistiques les plus riches et les plus éclectiques.

D’abord nourri de littérature sous l’égide d’André Breton, son terrain de jeu s’est étendu à l’art plastique, à la photographie et au cinéma. Et ce dans le monde entier. Le concept phare : libérer sa pensée, ses désirs et ses angoisses en reproduisant le processus du rêve. Couleurs tranchées, formes et collages font du surréalisme un mouvement qui, encore aujourd’hui, fait date.
Combien de photographes de mode se sont imaginés en Man Ray ? Ces dernières années, les campagnes publicitaires tout comme les shootings se refusent à contrôler les couleurs, nous offrant des images aux coloris affirmés, façon Dali et, surtout, à la manière de René Magritte (1898 – 1967), devenu incontournable dans l’inconscient collectif de la mode.

Cultiver l’anticonformisme sans perdre de vue l’esthétique… Voilà un discours résolument contemporain. Lorsqu’on voit la typographie du fameux « ceci n’est pas une pipe », force est de constater qu’elle a été généreusement empruntée depuis le début des années 2000. Les formes colorées qu’il utilisait se retrouvent souvent au détour d’une publicité ou d’une série mode. Enfin, l’attrait actuel pour les mots sérigraphiés, imprimés ou brodés rappelle l’amour des « énoncés » de Magritte, évident dans un tableau tel que la Querelle des Universaux.

En évoquant son art, le peintre parlait de « pensées inspirées ». Aurait-il imaginé autant inspirer la pensée de la mode d’aujourd’hui ?

Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

Qui est la première artiste invitée par Antidote Curates, bientôt exposée à Paris ?

La première exposition Antidote Curates rassemblera des photographies de Mariette Pathy Allen du 27 janvier au 10 février 2022 (du mardi au dimanche, de 11h30 à 19h30), au 20 rue des Gravilliers, dans le 3ème arrondissement de Paris, avec le soutien de Gucci. Voici son interview, issue de la première édition d’Antidote Curates, parue en septembre dernier.

Lire la suite

Antidote organise la première exposition solo de la photographe Mariette Pathy Allen à Paris

Nous vous accueillerons du 27 janvier au 10 février 2022 (du mardi au dimanche, de 11h30 à 19h30) au 20 rue des Gravilliers, dans le troisième arrondissement de Paris, et espérons que vous serez nombreux·ses à venir découvrir l’œuvre de Mariette Pathy Allen à travers cette première exposition Antidote Curates, organisée avec le soutien de Gucci.

Lire la suite

Qui est Lev Khesin, l’artiste inspiré par la cosmologie qui a collaboré avec Berluti ?

Installé à Berlin depuis une vingtaine d’années, l’artiste russe Lev Khesin est le dernier à avoir été invité par la maison Berluti pour une collaboration. Dévoilée en avril 2021 à travers un film intitulé « Living Apart Together » et immortalisée par le photographe Lee Wei Swee dans notre dernier numéro, la collection automne-hiver 2021/2022 de la maison offrait une nouvelle dimension aux peintures abstraites de l’artiste russe, né en 1981, retranscrites par Kris Van Assche sur des chemises en soie, des pulls ou encore des costumes. 

Lire la suite

Antidote Box : la nouvelle formule éditoriale d’Antidote

Après avoir célébré les 10 ans d’Antidote, nous proposons désormais une nouvelle formule éditoriale contenue au sein de cette box eco-friendly et entièrement biodégradable.

Lire la suite

Pourquoi la figure du clown fascine le monde créatif ?

Des mèmes de Donald Trump déguisé aux blockbusters tels que Joker ou Ça, le personnage initialement comique du clown s’affirme désormais comme une figure dramatique, voire inquiétante. Une nouvelle stature qui inspire la mode, la musique et l’art contemporain, attirés par son aura sulfureuse.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.