La Pergola du Cœur

Article publié le 9 juin 2015

Art

Tout d’abord, il faut présenter ce nouvel espace artistique niché au creux de Paris, rue de Turenne. À sa tête, Maroussia Rebecq (fondatrice d’Andrea Crews) et Séverine Redon (créatrice de l’agence de communication d’Artdited). Toutes deux ont imaginé ce project space ouvert sur le dialogue entre mode, urbanité et design. Après une ouverture très remarquée il y a quelques mois, la nouvelle exposition du Cœur devrait séduire les Parisiens de souche comme de passage.

Le nom : La Pergola. Le thème : le jardin – décliné sous toutes ses formes. De l’extérieur, on commence par un clin d’oeil Art & Craft avec les suspensions en macramé de Maroussia. Puis en entrant, on admire les sculptures imposantes, drôles de totem, de Christopher Fûllemann, avant d’envisager les compositions florales sculpturales de Stéphane Margolis et le travail réalistico-onirique du photographe russe Stas Kalashnikov.
Descendons de quelques pas. Au sous-sol, on essaye les hamacs de Adrien Missika et on joue au ping-pong dans la grotte ludique mise en scène par Cyprien Chabert. Tout ceci en ayant l’œil attiré par des petits objets ravissants, comme les sculptures végétales sous forme de vases japonisants signées Amy Humphrey et Remy Kaneko (un coup de cœur !) et les dessins de Raphaël Garnier ou de Cyprien Chabert, décidément inspiré. Le tout avec la douceur et la fraîcheur du bucolique. Mignonne, allons voir la Pergola…



Jusqu’au 25 juillet à la Galerie Le Cœur, 83 rue de Turenne, 75003 Paris.

www.lecoeur-paris.com



Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

Qui est Richard Gallo, pionnier de la performance artistique et sex symbol ?

Sex-symbol de l’underground new-yorkais dans les années 1970, le performeur Richard Gallo a fait de sa manière d’être une œuvre d’art à part entière. Au croisement de la mode, du bodybuilding et du théâtre, sa pratique subversive a transformé la rue en une scène expérimentale, où il exhibait sa musculature parfaite et son vestiaire licencieux mêlant esthétique camp, sado-masochisme et glamour hollywoodien.

Tahar Rahim : « On est en train de foutre en l’air la Terre »

Tahar Rahim a débarqué, il y a dix ans, avec la force et l’évidence d’un uppercut. C’est la révélation d’Un Prophète de Jacques Audiard, qui fait sensation à Cannes en 2009, repartant avec le Grand Prix du Jury, et qui décroche, l’année suivante, neuf Césars dont deux pour son jeune acteur (meilleur acteur et meilleur espoir masculin), ce qui n’était jamais arrivé jusqu’alors. Depuis, Tahar Rahim a multiplié les collaborations, en France comme à l’international. Il est aujourd’hui à l’affiche de The Eddy de Damien Chazelle, une série musicale signée Netflix, sortie le 8 mai 2020, où il joue au côté de sa compagne Leïla Bekhti. Retour sur le parcours, les désirs et les rêves d’un comédien exceptionnel.

lire la suite

voir tout

Art

Comment le Moyen Âge est-il redevenu cool ?

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.