Appropriation culturelle ou appréciation de la culture : où se situe la limite ?

C’est l’un des sujets les plus sensibles de ces dernières années. L’appropriation culturelle agite sans répit les réseaux sociaux qui se font désormais arbitre de la conformité d’une coiffure, d’une photographie ou d’une robe inspirée de designs traditionnels. Mais comment objectivement définir la frontière entre appréciation de la culture et appropriation culturelle ? L’exercice est périlleux.

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.