L’obsession de la mode pour l’enfance, un business juteux ?

Sacs Mickey, pléthore d’imprimés tirés de dessins animés ou inspirations conte de fée… À l’heure où certains mini-influenceurs comptent leurs abonnés Instagram en centaines de milliers, la mode adulte semble s’infantiliser. Une propension à la nostalgie et à l’insouciance comme ultime rempart face aux menaces auxquelles notre monde doit faire face ?

Que faut-il retenir de la Fashion Week de New York hiver 2018 ?

Poitrines apparentes, drag kids et looks futuristes : voilà ce que les créateurs de la capitale américaine de la mode ont offert cette saison.

DéfilésMode

Pourquoi la mode a besoin de Jeremy Scott

À la dernière fashion week de New York, le designer a célébré les 20 ans de sa marque, avant de dévoiler sa nouvelle collection pour Moschino deux semaines plus tard à Milan. Parti de rien, il a su imposer son style faisant rimer pop, luxe, et humour grâce à une détermination hors du commun, et semble maintenant indétrônable.

Le costume du pouvoir en 2016

A l’aube des élections américaines, les deux candidats se mènent une guerre renforcée par un arsenal non-conventionnel : celle du vêtement, acteur silencieux mais radical.

La gloire du néo-pauvre

Robes calcinées, pulls élimés, bottes fixées au scotch marron et maquillage à la suie, la tendance clochard scandaleusement initiée une quinzaine d’années plus tôt par John Galliano revient en force mais ne semble plus choquer personne. Ni les créateurs que rien n’arrête ni le public qui en a vu d’autres. Véritable parti-pris créatif ou immorale esthétisation du paupérisme ?