L’Homme N°21

Article publié le 5 mai 2015

Share :

Alessandro Dell’Acqua a le vent en poupe. En témoignent sa nomination au poste de directeur artistique de Rochas, fin 2013, et le succès rencontré par sa collection N°21. Rien de très étonnant : sous son œil, l’homme et la femme deviennent, à part égale, des créatures spirituelles et séduisantes, influencés par le plus beau de notre passé culturel et esthétique.
Le défilé printemps-été 2015 masculin de N°21 était une réussite, car il conjuguait avec simplicité le classique et l’audace. Les lignes sont pures, les couleurs sobres mais, soudain, on voit apparaître un imprimé inattendu, une broderie anglaise… Oui, vous avez bien lu, une broderie anglaise qui habille littéralement le torse masculin sans lui faire perdre sa virilité.
On ne pense plus aux boucles victoriennes des héroïnes de Lewis Carroll mais à un homme qui n’a peur de rien. Y compris d’être pêché : ici, le travail sur l’étoffe se métamorphose en entrelacement du filet indispensable aux marins. Drôle de montage, où la mer se mêle, elle aussi, à ceux qu’elle peut engloutir en quelques minutes si elle le souhaite. Mais l’homme est un marin comme un autre, et qu’importe s’il a oublié son ciré jaune – la broderie fera aussi bien l’affaire.

Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

> voir tout

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2020 ?

Des cols oversized aux hommes en talon en passant par le premier défilé du label sud-coréen Kimhékim au sein du calendrier officiel, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Paris printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2020 ?

De la première collection femme de Silvia Venturini Fendi, en solo depuis la disparition de Karl Lagerfeld, au final historique du défilé Versace avec Jennifer Lopez, en passant par l’avalanche de motifs naïfs et le retour à une certaine sobriété, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Milan printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2020 ?

Ouverture au grand public, trenchs retravaillés, poitrines soulignées ou silhouettes asymétriques, voici ce qu’il ne fallait pas manquer lors de la dernière Fashion Week de Londres printemps-été 2020.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Paris été 2019 ?

La diversité des inspirations continue de faire la force de Paris. La femme est élégante, mystique, goth, rock, et surtout, elle regarde vers le futur et refuse la binarité des genres.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Milan été 2019 ?

Malgré le départ exceptionnel de Gucci et l’absence de Bottega Veneta, Milan a maintenu sa place grâce à ses poids lourds qui, entre l’athleisure et les années 90, ont aussi prôné le retour d’une silhouette ultra-sexy.

DéfilésMode

Que faut-il retenir de la Fashion Week de Londres été 2019 ?

Alors que Riccardo Tisci y a présenté sa vision pour Burberry, Londres a encore prouvé qu’elle était l’un des épicentres d’une jeune création bouillonnante d’idées.

DéfilésMode

lire la suite

> voir tout

DéfilésMode

Les sons de la semaine : Christine and the Queens, Jorja Smith, Lolo Zouaï, Mahalia et JMSN