Famille Syrienne Antidote

Une famille syrienne : la vie sous les bombes de Damas

Photo : Virginie Surdej / Altitude 100 / Liaison Cinématographique

Le deuxième long-métrage de Philippe Van Leeuw raconte la lutte d’une famille qui tente de survivre alors que la guerre syrienne éclate. Il sort en salles ce mercredi 6 septembre 2017.

Après un premier film sur le génocide rwandais sorti en 2009, qui retraçait les derniers jours d’une femme tutsie, le cinéaste belge revient avec un huis clos angoissant sur la guerre syrienne. Dans une ville indeterminée qu’on devine être Damas, une famille bourgeoise voit le monde s’effondrer autour d’elle alors que le père est absent, sans doute pour se battre au sein de l’opposition au régime.

La matriarche (incarnée par Hiam Abbass) tente de rassurer ses enfants tandis que des bombes éclatent au loin, et que les menaces se multiplient : l’appartement de leurs voisins est détruit par un obus ou un missile, des snipers se postent sur les toits, une pénurie survient, et les pillards rôdent. Tout le monde fuit la ville, mais la mère préfère rester et s’organiser pour survivre, en espérant que la guerre prenne bientôt fin…

À lire aussi :