Robert Pattinson Good Time Antidote

Good Time : Robert Pattinson en cavale à New York

Photo : DB / Elara Pictures / Rhea Films / Ad Vitam

Premier film des frères Safdie à être présenté en sélection officielle à Cannes, Good Time raconte comment un looser étincelant tente de sauver son frère après un braquage qui tourne mal. Il sort en salles ce mercredi 13 septembre.

Cinéastes indépendants obsédés par les personnages marginaux, Joshua et Ben Safdie signent leur quatrième long-métrage, avec Robert Pattinson en tête d’affiche. Il y incarne Connie, un antihéros attachant qui tente de libérer son frère envoyé en prison (qui souffre d’un handicap mental), hésitant entre payer sa caution et le faire évader.

On y suit sa dérive pleine d’adrénaline dans les quartiers malfamés du Queens, à la rencontre de petites frappes et de drogués avec qui il tente de mettre un plan en place. Le film, haletant, est le plus ambitieux et le plus réussi des frères Safdie, et confirme le parti pris artistique de Robert Pattinson, qui a joué pour Cronenberg ou encore James Gray après avoir été révélé par la saga à gros budget Twilight. On le retrouvera aussi au côté de Juliette Binoche dans le prochain film de Claire Denis, High Life, prévu pour 2018.

À lire aussi :

  • Mode

    Azzedine Alaïa était-il le dernier grand couturier ?

    Azzedine Alaïa est un modèle de liberté dans le monde de la mode. Autodidacte, il est l’un des créateurs les plus influents de l’industrie et a toujours tout fait a sa manière. Au fil d’une conversation candide, le plus petit des designers de mode nous a raconté pourquoi il n’a jamais passé une journée prive de liberté, comment la gentillesse de ses clients a lance sa carrière et pourquoi il n’aurait aucune envie de vivre jusqu’a 150 ans.
  • Art

    La photographe Dana Lixenberg expose 20 ans de photos d’un ghetto de Los Angeles

    À travers « Imperial Courts (1993-2015) » qu'elle présente au Centre photographique Rouen-Normandie, Dana Lixenberg retrace l’évolution d’une cité malfamée du sud de Los Angeles, où s’étaient déroulées les émeutes de Watts.
  • Société

    Reportage : au coeur d'Ocakli, un village turc menacé par le tourisme

    Les photographes Fora Norman et Aysegul Demirhan se sont rendus à Ocakli, près de la frontière Arménienne, alors que le gouvernement turc tente de chasser les locaux pour convertir les ruines environnantes en site touristique. Ils rapportent un témoignage visuel et écrit de leur voyage pour Antidote.